Recherche

Vatican News
Le pont de  Westminster à Londres ce mardi 10 novembre. Second confinement en Grande Bretagne. Le pont de Westminster à Londres ce mardi 10 novembre. Second confinement en Grande Bretagne.   (ANSA)

Royaume-Uni : l'Église appelle à la solidarité avec les soignants

En charge des questions liées aux soins et à la santé mentale au sein de la conférence épiscopale d'Angleterre et du Pays de Galles, Mgr Mason, invite les catholiques à prier pour les personnes en premières lignes lors du second confinement amorcé la semaine passé. Il propose de prier pour les soignants et les travailleurs essentiels, mais pas uniquement.

Lisa Zegarini - Cité du Vatican

Alors que l'Angleterre entre dans une seconde phase de confinement jusqu'au 2 décembre prochain, Mgr Paul Mason, chef de la commission en charge des soins et de la santé mentale au sein de la Conférence des évêques catholiques d'Angleterre et du Pays de Galles (CBCEW), a appelé à prier et à soutenir les travailleurs de la santé, les soignants et tous les travailleurs fournissant des services essentiels.

Les catholiques de tout le pays ont été invités à se joindre à l'appel à la prière du cardinal Vincent Nichols, chaque jour à 18 heures, pour exprimer leur gratitude et leur soutien à tous ce qui se trouvent une nouvelle fois en première ligne, que ce soit dans les établissements de santé ou dans les supermarchés.

Dans son message, Mgr Mason reconnaît la disponibilité accrue des équipements de protection individuelle qui devraient réduire les risques auxquels sont exposés ces personnes. «Toutefois, la protection de la santé physique n'est qu'une première étape, et nous devrions nous efforcer de répondre aux besoins de santé mentale de ces travailleurs avec le même dévouement» écrit-il. Il en appelle à chacun afin que tous veillent au bien-être mental «des personnes qui s'occupent habituellement de nous».

Citant l’appel du Pape François qui invite, dans son encyclique Fratelli Tutti, à s’inspirer du Bon Samaritain, le responsable des questions de santé au sein de la CBCEW exhorte les catholiques à «tendre la main de l'amitié et à considérer la vie comme un moment d'interactions significatives avec nos semblables, hommes et femmes». La solidarité dans la prière avec ceux qui travaillent pendant cette pandémie, en particulier dans les secteurs de la santé et des soins, peut être «transformée en une action positive lorsqu'elle est associée à quelque chose d'aussi simple qu'un appel téléphonique ou un courriel pour demander comment quelqu'un se sent ou s'il a besoin de quelque chose», a-t-il déclaré. «Parmi les défis que pose inévitablement un confinement, prions aussi pour la grâce de le considérer comme une occasion de grandir dans l'amour et l'attention non seulement pour nous-mêmes et nos familles, mais aussi pour tous ceux qui nous entourent, auxquels nous sommes inextricablement liés par notre poursuite commune du bien commun», a conclu Mgr Mason.

Au Royaume-Uni, 21 350 nouveaux cas de contaminations ont été enregistrés hier. Depuis le début de la pandémie, plus d’un 1,2 million de personnes ont été infectées sur place, et 49 000 décès ont été attribués à la Covid-19.

10 novembre 2020, 16:43