Recherche

Vatican News
Église de la Concepcion à Barcelone durant le confinement du printemps Église de la Concepcion à Barcelone durant le confinement du printemps  (AFP or licensors)

Condoléances du Pape aux évêques espagnols pour les victimes du coronavirus

Lors de l'ouverture de l'assemblée plénière des évêques espagnols, Mgr Auza, nonce apostolique en Espagne et à Andorre, a transmis un message de condoléances du Pape François pour les proches des victimes de la Covid-19.

Vatican News

Les évêques espagnols sont réunis depuis ce lundi 16 novembre à Madrid pour leur assemblée plénière. En raison de la pandémie de covid-19, seuls 38 évêques sont présents dans la capitale, le reste suivant les débats en téléconférence. Lors de l'ouverture, le nonce apostolique, Mgr Bernardito Auza, a transmis «le sentiment de proximité, la salutation et la bénédiction du Pape, que j'ai l'honneur de représenter en Espagne, en particulier auprès des malades de cette pandémie, ainsi que les condoléances et l'assurance des prières de suffrage de Sa Sainteté à toutes les familles qui ont subi la perte de leurs proches».

 

Le nonce, rappelant «l'attitude exemplaire du Saint-Père dont l'activité ne s'est pas arrêtée» même dans ce contexte difficile de Covid-19, a encouragé les évêques espagnols à renforcer leur travail. En particulier, l'évêque a souhaité exprimer sa reconnaissance, en tant que légat pontifical, aux prêtres et aux personnes consacrées, ainsi qu'aux bénévoles, qui, engagés dans leur mission, ont cherché une manière créative d'atteindre les fidèles, en cette période de pandémie. Il a présenté aussi ses condoléances pour les prêtres qui, dans leur soin et leur soutien sacramentel, ont été infectés, n'ont pas surmonté la maladie et sont morts.

Hommage au personnel de santé

Il a rappelé avec un profond sentiment de gratitude le travail du personnel de santé, des médecins et des infirmières, et de tous ces groupes professionnels qui fournissent chaque jour un service indispensable. «Leurs efforts méritent la reconnaissance de l'ensemble de la société», a-t-il déclaré, «et nous sommes heureux de nous joindre à eux».

«Cette situation de durée incertaine va passer - a déclaré le nonce. C'est pourquoi le Pape nous rappelle ce principe : avec la créativité, prenez soin du temps présent, mais pour demain, réservez des temps meilleurs, car cela nous aidera. Prenez soin de vous pour l'avenir et quand il viendra, rappelez-vous que ce qui s'est passé vous fera du bien». Le nonce a ensuite souhaité que «cette pensée puisse encourager les travaux indiqués à l'ordre du jour de cette Assemblée».

Se laisser contaminer par l'amour

Citant le Pape, Monseigneur Auza a invité les membres de la conférence épiscopale à «se laisser contaminer par l'amour et non par le virus» et les a assurés de ses prières, «afin que leur travail encourage la générosité du cœur», rappelant la «tâche que le Christ a confiée aux Saints Apôtres et à leurs successeurs, de sortir les hommes et les femmes de l'ombre atavique jetée par l'expérience de leur vulnérabilité, afin que, toujours conscients de leur liberté, ils ne soient pas à la merci d'une aube sombre, ni ne perdent le contrôle des rênes dans un avenir incertain».

17 novembre 2020, 15:20