Recherche

Vatican News
Les évêques australiens reçus par le Pape lors de leur visite ad Limina- archives juin 2019 Les évêques australiens reçus par le Pape lors de leur visite ad Limina- archives juin 2019  (Vatican Media)

La plénière des évêques australiens axée sur les abus dans l'Église

Jusqu'au 27 novembre et à distance, les évêques aborderont la gouvernance et la coordination dans la lutte contre ce fléau au sein de l'Église catholique.

Lisa Zengarini - Cité du Vatican

Comme ce fut le cas en mai dernier, cette assemblée plénière d’automne de la conférence épiscopale australienne (Acbc) se tiendra également en mode virtuel. La rencontre était initialement prévue à Melbourne, mais la deuxième vague de Covid-19 dans la ville a rendu impossible la présence physique des évêques qui se verront par écrans interposés à partir de ce mardi jusqu'au 27 novembre.

Lutte contre les abus : nouveau bureau de coordination

Au premier plan des discussions figure la mise à jour des structures et des pratiques installées par la conférence épiscopale dans la lutte contre la pédophilie et en particulier, la création d'un nouveau bureau central pour coordonner la gestion des cas d'abus sexuels dans l'Église. Cet organisme prendra la relève en 2021 de la “Catholic Professional Standards Limited” (CPSl), créée en 2016.

Il intégrera également les fonctions de divers autres organismes catholiques créés ces dernières années pour répondre aux plaintes. «En s'appuyant sur l'excellent travail réalisé par les agences existantes, a déclaré le président de l'Acbc, Mgr Mark Coleridge, ce sera un outil plus efficace et plus performant pour traiter ces questions sensibles». Les évêques australiens ont également examiné le nouveau protocole national de réponse aux cas d'abus, qui prévoit des procédures plus uniformes et plus axées sur les victimes. «L'élaboration du protocole a été complexe et approfondie et plusieurs parties intéressées, y compris les survivants et ceux qui les soutiennent, y ont participé», a expliqué Mgr Coleridge. «Il garantira que les dénonciateurs seront traités de la même manière dans toutes les régions du pays, quels que soient le moment ou le lieu où les abus se sont produits».

La coresponsabilité dans la gouvernance de l'Église catholique

Un autre point important à l'ordre du jour de l'assemblée est le rapport sur la promotion de la gouvernance coresponsable dans l'Église catholique en Australie (The Light from the Southern Cross : Promoting Co-Responsible Governance in the Catholic Church in Australia). Présenté au printemps dernier, le document a été commandé par la conférence épiscopale, suite à une recommandation de la Commission royale et la Commission fédérale sur les réponses des institutions aux abus sexuels sur les mineurs. Il compte 200 pages et contient 86 recommandations qui indiquent ce que devraient être les points-clés d'une bonne gouvernance de l'Église en Australie : subsidiarité, bonne administration, synodalité, dialogue, discernement et leadership, offrant des suggestions concrètes sur la manière de renforcer le rôle des laïcs et d'assurer leur coresponsabilité adéquate, tant au niveau des paroisses que des diocèses.

24 novembre 2020, 14:28