Recherche

Vatican News
Recueillement le 9 octobre 2019 à Berlin après un assassinat antisémite dans la ville de Halle. Recueillement le 9 octobre 2019 à Berlin après un assassinat antisémite dans la ville de Halle. 

En Allemagne, une campagne œcuménique contre l'antisémitisme

Les Églises catholique et évangélique préparent une grande sensibilisation nationale pour 20121 pour contrer l'augmentation des actes antisémites dans le pays. Il s'agit notamment de rappeler les racines communes entre juifs et chrétiens.

Vatican News

«Il est essentiel, en ce moment, de prendre position contre la résurgence de l'antisémitisme. Il doit être clair que c'est un péché qui contredit les valeurs fondatrices du christianisme». C'est par ces mots que le pasteur Heinrich Bedford-Strohm, président du Conseil de l'Église évangélique allemande (Ekd), a présenté ces derniers jours à Berlin la nouvelle campagne œcuménique "Juifs et chrétiens : plus proches que vous ne le pensez" qui sera lancée en Allemagne en 2021. Née d'une initiative locale de l'Église évangélique de Berlin-Brandebourg-Silésie et de Haute-Lusace, la campagne s'est transformée en un vaste projet œcuménique national également soutenu par la conférence des évêques allemands.

Parmi les points forts de la campagne - rapporte le site du Conseil œcuménique des Églises - l'affichage mensuel dans les églises et autres institutions chrétiennes d'affiches concernant une fête ou une tradition particulière qui mettra en évidence les similitudes et les différences entre les deux religions. «Une bonne idée» selon le rabbin Andreas Nachama, président de la Conférence générale des rabbins allemands, qui a constaté que l'antisémitisme est à nouveau en hausse dans le pays. «Les Églises font partie de cette société et l'antisémitisme y est donc également présent, même si je ne l'ai pas rencontré personnellement dans les nombreuses rencontres que j'ai eues avec des chrétiens», a souligné le rabbin qui a contribué à l'initiative.

«Il est de notre devoir, en tant que chrétiens, de nous opposer résolument à toute forme d'antisémitisme» a souligné pour sa part Mgr Ulrich Neymeyr, l'évêque catholique d'Erfurt et président de la sous-commission des relations religieuses avec le judaïsme de la conférence épiscopale allemande. «Nous ne devons pas détourner le regard lorsque les Juifs sont insultés ou attaqués, a-t-il déclaré et nous ne devons pas l'ignorer lorsque les gens rient des blagues sur les Juifs, lorsqu'ils parlent d'un prétendu complot juif mondial ou lorsqu'ils diabolisent l'État d'Israël».

Ces dernières années, l'escalade des crimes antisémites est inquiétante en Allemagne : les membres de la communauté juive sont de plus en plus souvent victimes d'insultes et d'agressions physiques. Rien que l'année dernière, la police a enregistré 2 032 crimes d'origine antisémite. Le plus grave a eu lieu le 9 octobre 2019 à Halle, près de Leipzig, lorsqu'un jeune homme d'extrême-droite a tenté d'entrer dans la synagogue, l'a trouvée fermée et a tiré sur une femme et un homme pour les tuer. Des sondages récents indiquent qu'environ 20 à 25 % des Allemands ont aujourd'hui des préjugés antisémites.

Vatican News Service - LZ

 

 

18 novembre 2020, 15:27