Recherche

Vatican News
Vue aérienne sur un lac d'Amazonie Vue aérienne sur un lac d'Amazonie 

La Conférence Ecclésiale de l'Amazonie tient sa 1ère assemblée plénière

La Conférence Ecclésiale de l'Amazonie (CEAMA) vivra sa première assemblée plénière ces 26 et 27 octobre. Cette structure est née le 29 juin dernier, dans le sillage du Synode pour l’Amazonie.

La date de cette assemblée plénière n’est pas fortuite, car elle coïncide avec le premier anniversaire du Synode spécial pour l'Amazonie. Il s'agira d'une réunion virtuelle, à laquelle sont invités les évêques de la région panamazonienne, composée de 8 pays, avec le but d'entamer le processus d’élaboration d'un Plan pastoral commun pour la région. Environ 300 personnes participeront, représentant les différentes institutions ecclésiales, les peuples et les communautés indigènes de ces territoires «avec lesquels l'Église marche et collabore». Les organisateurs ont fait savoir que la réunion tentera de «porter un regard aimant sur un environnement qui vit de profondes contradictions, afin de construire la perspective d'une écologie intégrale qui ennoblisse les peuples pauvres et les communautés locales, valorise leurs cultures et sauvegarde leur croissance». Ils ont également invité les fidèles à prier pour le succès de cette rencontre, et un guide est disponible en portugais sur le site de la Conférence épiscopale brésilienne.

La CEAMA est née de la proposition des Pères synodaux de «créer un corps épiscopal qui promeuve la synodalité dans l'Église dans la région panamazzonienne, qui aide à dessiner le visage amazonien de l'Église et qui poursuive son engagement à trouver de nouvelles voies pour la mission évangélisatrice». L’initiative vient aussi de l’appel du Pape François contenu dans l'exhortation post-synodale Querida Amazonia, afin que les pasteurs, les consacrés et les fidèles laïcs de l'Amazonie s'engagent à protéger la maison commune et à défendre les personnes pauvres et sans-défense.

Vatican News Service - DD

25 octobre 2020, 18:43