Recherche

Vatican News
Mission Saint-Gabriel, en Californie, endommagée par un incendie en juillet 2020 Mission Saint-Gabriel, en Californie, endommagée par un incendie en juillet 2020  (ANSA)

États-Unis: vandalisme contre une cathédrale chaldéenne

De nouveaux actes de vandalisme ont eu lieu dans l'État de Californie. Ces actes sont perpétrés depuis plusieurs mois contre des lieux de culte catholiques. Le dernier en date a visé une cathédrale chaldéenne.

Vatican News

Dernier édifice en date à avoir été dégradé: la cathédrale chaldéenne de Saint-Pierre à El Cajon. Des vandales ont barbouillé le bâtiment de croix gammées et de divers slogans politiques: de «Biden 2020» à «Black Lives Matter». Les vandales ont retourné les croix et ont dessiné des graffitis indéchiffrables à côté des symboles nazis et des inscriptions «White Power».

«Ce matin, notre bien-aimée cathédrale a été outragée», ont écrit les fidèles de la communauté. «Des actes comme ceux-ci nous rappellent la persécution subie par nos frères en Irak. Nous prions pour les criminels qui ont commis ce crime». La communauté chaldéenne aux États-Unis s'est considérablement développée ces dernières années, car un grand nombre de personnes dans le pays ont quitté le Proche-Orient.

Multiplication des actes de vandalisme

La profanation de la cathédrale chaldéenne Saint-Pierre est la dernière d'une série d'actes de vandalisme dont ont été victimes ces derniers mois des édifices religieux américains. Le dernier s'est produit la semaine dernière en Floride, où un incendie criminel a causé de graves dégâts à une église, tandis qu'au Texas, un homme avec une batte de baseball a endommagé les icônes d'un séminaire.

En juillet dernier, les évêques américains avaient exprimé leur inquiétude quant à la répétition des incidents et des dommages contre les lieux et les symboles du catholicisme. «C'est un signe d'une société qui a besoin de guérison», ont souligné dans une note officielle Mgr Thomas G. Wenski et Mgr Paul S. Coakley, respectivement présidents du comité des évêques pour la liberté religieuse et du comité pour la justice interne et le développement humain.

28 septembre 2020, 13:01