Recherche

Vatican News
Église de la Vierge Marie, Bassorah, juin 2019 Église de la Vierge Marie, Bassorah, juin 2019 

Un nouvel exarque pour les syro-catholiques de Bassorah et le Golfe

Le père Firas Mundher a été élu exarque de Bassorah et le Golfe par le synode des évêques de l’Église patriarcale d’Antioche des Syriens, dont dépend directement l’exarcat patriarcal. Cette mission incombait jusqu’alors à Mgr Emad Ekleemes.

Comme l’indique le communiqué de la Congrégation pour les Églises orientales publié ce 10 septembre, le père Firas Mundher (DRDR) est né au Nord de l’Irak, à Qaraqosh, le 3 janvier 1975. Après ses études, il est entré au séminaire patriarcal de Charfet, au Liban, afin d’y suivre le cycle institutionnel de philosophie et de théologie. En 1997, il devient diplômé des Beaux-Arts à l’université de Bagdad.

Il est ordonné prêtre le 30 avril 2009 à Qaraqosh, en étant incardiné dans le diocèse patriarcal de Beyrouth. Après son ordination et jusqu’en 2015, il travaille pour le secrétariat particulier du patriarche d’Antioche de l’Église syriaque catholique, Sa Béatitude Ignace Youssef III Younan.

Entre 2015 et 2017, le père Firas Mundher suit des cours de communication sociale auprès de l’Université Pontificale de la Sainte-Croix, à Rome. À partir de 2018, il s’occupe de la pastorale des migrants et des réfugiés syro-catholiques en Jordanie.

Le Saint-Père a donné son assentiment à l’élection de ce nouvel exarque, et lui a confié le siège titulaire de Takrit des Syriens.

L'Exarchat patriarcal syriaque catholique de Bassorah et le Golfe est un exarchat catholique oriental sui iuris de l' Église syriaque catholique pour le sud de l' Irak et les pays du Golfe, notamment le Koweït. Il a été créé en 1991 et dépend directement du Patriarcat syriaque catholique d'Antioche. En 2014, il comptait 350 fidèles, un prêtre diocésain et trois paroisses. Mgr Mundher en est le cinquième exarque. Sa cathédrale se trouve à Bassorah.

10 septembre 2020, 15:47