Recherche

Vatican News
Saint Pie X (1876-1958) Saint Pie X (1876-1958) 

Saint Pie X, le Pape réformateur de l'Église

En ce 21 aout, mémoire liturgique du Pape Saint Pie X, retour sur la figure de ce Pape du tournant du siècle, «pontife de l’Eucharistie et du catéchisme», selon les mots de l’un de ses successeurs, Pie XII.

Amedeo Lomonaco - Cité du Vatican

«Renouveler toutes les choses en Christ». C'est la perspective qui accompagne le pontificat du Pape Joseph Melchiore Sarto. Né à Riese (Trévise) en 1835 dans une famille de paysans, avant d'être élu Pape le 4 août 1903, il est évêque de Mantoue et patriarche de Venise.

Il prend le nom de Pie X et dirige l'Eglise au tournant du XXe siècle. Il succède à Léon XIII, qui avait promulgué en 1891 l'encyclique "Rerum novarum" sur la question ouvrière. Parmi les piliers de la vie chrétienne, il place l'Eucharistie : "C'est le divin sacrement qui nous assure la vie éternelle et nous rend certain que nous lutterons victorieusement contre nos ennemis... Jésus est le plus grand des bienfaits que l'humanité désolée a eu", a-t-il affirmé.

Les premières années de pontificat

Le Pape Sarto expose le programme de son pontificat dans l'encyclique "E supremi" (4 octobre 1903) dans laquelle il indiquait une voie: "ramener le genre humain à l'empire du Christ". Dès qu'il est monté sur le trône de Pierre, il charge une commission de cardinaux d'étudier la question dudit veto qui permet aux puissances européennes de s'opposer à l'élection d'un cardinal comme pape. Le "ius exclusivae" a ensuite été aboli avec la constitution "Commissum nobis" du 20 janvier 1904.

Dès le début de son pontificat, il se consacre à la réorganisation de la Curie romaine. Puis il commence à travailler à la rédaction du Code de droit canonique.  Il encourage la réforme liturgique et le chant sacré. En 1905, il créé le premier cardinal sud-américain de l'histoire de l'Église, l'évêque brésilien Mgr Joaquim Arcoverde Cavalcanti. Deux ans plus tard, dans la lettre encyclique "Pascendi Dominici Gregis", il indique "les erreurs du modernisme".

Le catéchisme de Pie X

Le pontificat du Pape Sarto est également lié en particulier au catéchisme. En 1905, Pie X prescrit un nouveau recueil. "La nécessité de pourvoir autant que possible à l'institution religieuse de la tendre jeunesse nous a conseillé d'imprimer un Catéchisme, qui expose clairement les rudiments de la sainte foi, et ces vérités divines, dont la vie de chaque chrétien doit être informée", écrit Pie X dans une lettre adressée au cardinal Pietro Respighi. En 1912, un nouveau catéchisme est approuvé pour le diocèse et la province ecclésiastique de Rome.  Le catéchisme appelé "de Pie X" a été pour beaucoup un guide sûr dans l'apprentissage des vérités de la foi pour son langage simple, clair et précis et pour son efficacité expositive, soulignait pour sa part le Pape Benoît XVI lors de son audience générale du 18 août 2010.

Pie X, le sport et le tango

Le pontificat de Pie X est également lié au monde du sport. "Saint Pie X a encouragé la noble initiative du baron Pierre De Coubertin qui a restauré les Jeux olympiques à l'époque contemporaine avec un succès croissant", rappelait Saint Jean-Paul II en 1982 en s'adressant aux membres du Comité international olympique.

Le Souverain Pontife est également un observateur attentif des divers aspects et domaines qui concernent la société. Il a, entre autres, obtenu la levée des sanctions ecclésiastiques pour ceux qui avaient pratiqué le tango, une danse arrivée en Europe en provenance d'Argentine. Après en avoir vu une représentation, il a affirmé, en dialecte, qu'il préférait "la danse forlane" -danse traditionnelle italienne originaire du Frioul- mais qu'il ne voyait pas de grands péchés dans cette nouvelle danse.

Le déclenchement de la Première Guerre mondiale

La dernière partie du pontificat du Pape Pie X s'accompagne d'abord des vents menaçants de la guerre, puis du déclenchement de la Première Guerre mondiale, qui commence le 28 juillet 1914 avec la déclaration de guerre de l'Autriche à la Serbie. Dans l'exhortation "Dum Europa" du 2 août 1914, le Souverain Pontife lance un appel à la paix: "Alors que les peuples d'Europe, presque tous, ont été entraînés dans les tourbillons d'une guerre très meurtrière, dont personne ne peut imaginer les dangers sans se sentir opprimé par la douleur et la peur, nous ne pouvons pas non plus ne pas nous inquiéter de nous sentir déchirés dans la douleur la plus indescriptible pour la santé et la vie de tant de citoyens et de tant de peuples qui nous sont chers". Quelques jours après la promulgation de l'exhortation "Dum Europa", le 20 août 1914, Pie X meurt.

La canonisation

Pie X a été proclamé saint par Pie XII en 1954. Dans son discours après le rite de canonisation, ce dernier affirmait: "Vous en qui l'humilité semblait fraterniser avec grandeur, l'austérité avec douceur, la simple piété avec une profonde doctrine. Vous, Pontife de l'Eucharistie et du catéchisme, de toute foi et d'une fermeté sans crainte, tourne ton regard vers la sainte Église, que tu as tant aimée et à laquelle tu as consacré le meilleur des trésors, que d'une main prodigue la Bonté divine avait déposé dans ton âme".

"A l'instar du Saint Pontife Pie X, dont c'est aujourd'hui la fête, je vous invite à aller vers Jésus Christ en écoutant son Evangile et en faisant de bonnes œuvres. Que l'Esprit Saint vous soutienne dans votre voyage’’, assurait pour sa part le Pape François, lors de l’audience générale du 21 août 2019.

21 août 2020, 16:13