Recherche

Vatican News
Assise, Basilique Saint François, en août 2019 Assise, Basilique Saint François, en août 2019 

Assise: une “nuit de lumière” le 11 juillet, après l’obscurité de la pandémie

Les basiliques et églises d’Assise seront le cadre d'une veillée spéciale le 11 juillet prochain. Un signe d’espérance offert aux habitants et pèlerins du village d’Ombrie, après des mois éprouvants.

“Assise, nuit de lumière” est le nom de cette initiative promue par le diocèse d'Assise - Nocera Umbra - Gualdo Tadino, et qui se déroulera samedi 11 juillet au soir. De 20h30 à minuit, quelques églises d'Assise – la cathédrale San Rufino, la Chiesa Nuova, Santa Maria sopra Minerva, l’abbaye San Pietro, et bien sûr la basilique San Francesco et la basilique Santa Maria degli Angeli - garderont leurs portes ouvertes, offrant un espace de prière, de silence et de réflexion là où a fleuri, il y a huit siècles, la vocation de saint François et de sainte Claire.

«Nous repartons de la lumière de nos églises, de la beauté de nos basiliques, du message de nos sanctuaires pour donner un signe d'espoir après cette longue période d'obscurité du Coronavirus», commente l'évêque du diocèse, Mgr Domenico Sorrentino. «En tant qu'église locale, nous voulons contribuer à la reprise par ce geste symbolique, en ouvrant nos lieux de culte pour une soirée de spiritualité à Assise; une soirée qui, je l'espère, sera accueillie par les citoyens et les pèlerins comme un élan de renaissance, une invitation à l'espoir et à repartir avec l'aide de Dieu». «Notre souhait, conclut le prélat italien, est que les forces économiques locales et l'administration municipale puissent faire leur part pour rendre cette nuit de lumière à Assise aussi accueillante que possible».

Dans la péninsule italienne, le coronavirus a fait près de 241 000 malades et 35 000 décès. La plupart des églises sont demeurées ouvertes pendant le confinement, mais la suspension de toutes les cérémonies religieuses s’est étendue du 9 mars au 18 mai. À Assise, l’un des sanctuaires les plus fréquentés d’Italie, les pèlerins reviennent désormais, mais sont encore peu nombreux. 

03 juillet 2020, 17:47