Recherche

Vatican News
Lors de la messe du 29 juin 2020 dans la basilique Saint-Pierre.  Lors de la messe du 29 juin 2020 dans la basilique Saint-Pierre.   (Vatican Media)

Saints Pierre et Paul : deux martyrs, une solennité

Sous le règne de Néron, Pierre et Paul ont subi le martyre. Piliers de l’Eglise catholique, les saints patrons de la ville de Rome sont célébrés le 29 juin.

«Pierre et Paul ont tous deux accueilli l’Amour de Dieu et se sont laissés transformer par sa miséricorde, devenant ainsi ses témoins, ses amis. C’est pour cela que l’Eglise célèbre leur mémoire, car ils nous indiquent aujourd’hui encore le chemin vers le salut», les mots sont du Pape François, lors de son angélus du 29 juin 2014. Des saints patrons qui ont «transmis l’Evangile du Christ», selon le Pape Clément, évêque de la ville entre 92 et 99. 

Qui étaient-ils ?

Simon, qui deviendra Pierre, était un pécheur galiléen, il vivait à Capharnaüm sur les bords du lac de Tibériade. Saul, avant de devenir Paul, était un juif pharisien, lettré, citoyen de la ville de Tarse en Asie mineure. Tous deux ont vu leurs vies bouleversées par l’appel du Christ.

Pierre délaisse ses filets pour suivre Jésus : «Et il leur dit : “Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d’hommes.” Eux, aussitôt, laissant les filets, les suivirent», raconte l’évangile selon saint Matthieu. Paul, lui, rencontre le Christ sur la route de Damas; aveuglé par une éblouisante lumière, projeté à terre, il entend «une voix qui lui disait : “Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu”» (Actes 9).

Martyrs sous Néron 

Les deux saints sont martyrisés à Rome, durant les persécutions néroniennes, entre 64 et 67. Pierre est crucifié la tête en bas dans le cirque du Vatican;  Paul est décapité sur la route qui mène à Ostie.

Selon Clément Ier, 4eme pape de l’Eglise , Pierre fut «victime d'une injuste jalousie subit non pas une ou deux, mais de nombreuses épreuves et après avoir ainsi rendu son témoignage, il s'en est allé au séjour de la gloire, où l'avait conduit son mérite. C'est par suite de la jalousie et de la discorde que Paul a montré quel est le prix de la patience : chargé sept fois de chaînes, exilé, lapidé, il devint héraut du Seigneur au levant et au couchant et reçut pour prix de sa foi une gloire éclatante».

Pourquoi le 29 juin ?

Saints Pierre et Paul sont célébrés dans l’Eglise catholique mais également orthodoxe et chez les chrétiens orientaux. Le 29 juin correspond à la date à laquelle les Ecritures situent le martyre de Pierre, crucifié la tête en bas. 

C’est à cette même date que le Souverain Pontife bénit les palliums destinés aux archevêques nommés au cour de l’année écoulée. Le pallium, pièce d’étoffe de laine blanche, portée sur la chasuble, fut adopté par les papes entre le Ve et IXe siècle. 

29 juin 2020, 09:46