Recherche

Vatican News
Les portes de l'abbaye de Westminster ont ouvert à nouveau le 16 juin 2020. Les portes de l'abbaye de Westminster ont ouvert à nouveau le 16 juin 2020.  (AFP or licensors)

Les fidèles retrouvent l’abbaye de Westminster

Mardi 16 juin, les portes de l’abbaye de Westminster à Londres ont ouvert à nouveau aux fidèles, après une fermeture de trois mois dus à la pandémie de coronavirus.

Parmi les premiers visiteurs de la prestigieuse abbaye au coeur de la capitale britannique, l’archevêque de Canterbury dans le sud du Royaume-Uni, Mgr Justin Welby, ainsi que l’archevêque de Westminster, Mgr Vincent Nichols. Ils ont été accueillis et invités à prier devant le maître-autel par le révérend David Hoyle, doyen de Westminster. 

«Aujourd'hui, l'abbaye s'ouvre à la prière privée, le culte public suivra plus tard», a déclaré le doyen sur le site internet de l'abbaye, «C'est un bon moment pour se rappeler, grâce aux deux archevêques, qu'il n'y a pas d'isolement dans la prière. La prière nous conduit à la présence de Dieu, dans la communion des saints et en compagnie de toute l'église. Nous sommes en bonne compagnie aujourd'hui», a-t-il ajouté. 

Matériel spirituel fourni pour la pandémie 

Bien que l'abbaye soit fermée au public depuis fin mars, le clergé et les résidents ont continué à pratiquer leur culte dans son enceinte. Des podcasts de lectures, de prières et d'un court sermon ont été publiés le dimanche et pendant les vacances. 

Achevée au XVIe siècle, l’abbaye de Westminster est également l’édifice où sont couronnés les monarques britanniques, et abrite la nécropole royale.

17 juin 2020, 12:54