Recherche

Vatican News
Photo d'illustration. Photo d'illustration.  

Caritas Internationalis invite à une nécessaire conversion écologique

Alors que l'on célèbre le 5ème anniversaire de l'encylique Laudato Sì du Pape François, le secrétaire général de Caritas Internationalis invite à une conversion des cœurs et des esprits afin de changer de modèle de vie.

Vatican News

«La pandémie de Covid-19 nous a donné des indications claires sur la vulnérabilité et la fragilité de notre monde moderne, renforçant les paroles prophétiques du Pape François sur la nécessité de prendre soin de la Terre Mère» : c'est ce qu'écrit Aloysius John, le Secrétaire général de Caritas Internationalis, dans une note à l'occasion de la "Semaine Laudato Sì" qui se déroule du 16 au 24 mai pour célébrer les cinq ans de la publication de l'Encyclique du Pape sur la protection de la Maison commune.

 

Un document qui démontre «clairement, comment nous sommes tous interconnectés et comment nous ne pouvons pas vivre dans l'ignorance des autres ou dans l'isolement» souligne Aloysius John qui précise: «Nous sommes tous coresponsables de tout et il est de notre devoir de protéger la personne humaine, l'environnement, la nature et la société dans laquelle nous vivons». Pour le Secrétaire général de Caritas Internationalis, «une conversion écologique est donc nécessaire avant qu'il ne soit trop tard».

Dans sa note, Aloysius John souhaite par ailleurs «que la commémoration du cinquième anniversaire de l'Encyclique soit donc un kairos, un moment opportun de réflexion et de changement pour nous engager à construire un monde nouveau dans lequel chacun de nous puisse entendre le cri de la terre et le cri des pauvres, à construire une société juste et à sauvegarder l'environnement».  

Le Secrétaire général de Caritas exhorte ainsi toutes les communautés et paroisses à célébrer l'encyclique papale, en sensibilisant à l'importance de «devenir des acteurs du changement de notre monde, en convertissant nos cœurs et nos esprits». «L'esprit de solidarité spontanée qui a émergé lors de la pandémie de Covid-19 doit continuer à exister aussi envers la Création - conclut-il - dans la perspective d'une responsabilité individuelle et collective».

23 mai 2020, 11:59