Recherche

Vatican News
Un homme face aux soldats de la Garde Nationale déployés à Minneapolis, le 29 mai 2020. Un homme face aux soldats de la Garde Nationale déployés à Minneapolis, le 29 mai 2020. 

Violences aux États-Unis: l'archevêque de Minneapolis invite à respecter la vie humaine

La tension reste forte à Minneapolis, aux États-Unis, où depuis trois jours, les gens descendent dans la rue pour protester contre la mort de George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans. L'archevêque de la ville, Mgr Bernard Anthony Hebda invite à prier pour la victime et sa famille.

Arrêté par la police pour suspicion de faux, un homme afro-américain a été filmé par un passant alors qu'il était menotté et qu'un officier blanc était agenouillé sur son cou. Il a déclaré à plusieurs reprises : «Je ne peux pas respirer», sans que le policier ne cesse son geste. Transporté à l'hôpital, George Floyd est mort peu après. Les faits remontent au 25 mai. Depuis, les manifestations sont nombreuses : l'état d'urgence est déclaré à Minneapolis et de plusieurs bâtiments ont été incendiés.  

L'archevêque de la ville, Mgr Bernard Anthony Hebda, est intervenu dans l'affaire : dans une note publiée sur le site web du diocèse, il parle d'un événement «déchirant et profondément dérangeant», un véritable «coup de poing dans l'estomac». «Surtout en cette période où la fragilité humaine a été mise en évidence par la pandémie de Covid-19», dit le prélat, «nous sommes appelés à respecter la valeur et la dignité de chaque individu, qu'il s'agisse de civils ayant besoin de protection ou d'agents de la force publique chargés d'assurer cette protection». «Toute vie humaine est sacrée», a-t-il ajouté, «Je vous demande de vous joindre à notre communauté catholique pour prier pour George Floyd et sa famille, et de travailler pour l'amour, la vérité, la justice et la paix.»

Mgr Hebda exprime donc «une tristesse et une peine énormes» pour ce qui s'est passé et nous invite à prier «pour la paix de toute la communauté blessée», tout en exhortant à la «prudence» alors que les enquêtes du FBI se poursuivent. «Nous avons besoin d'une enquête complète», dit l'archevêque de Minneapolis, «qui se traduise par une responsabilité légitime et une véritable justice». En ces jours qui précèdent la Pentecôte, a ensuite publié le prélat sur Twitter, «nous prions pour que l'Esprit Saint aide à soulager la douleur de toute la communauté, en promouvant la justice et en conduisant à un plus grand respect de chaque vie humaine

29 mai 2020, 17:39