Recherche

Vatican News
La Marina Bay, quartier huppé de Singapour.  La Marina Bay, quartier huppé de Singapour.   (AFP or licensors)

L'Église de Singapour s’oppose aux mariages religieux en ligne

Le sacrement du mariage n’est valable qu’en présence physique du prêtre, des mariés et des témoins. C’est le rappel à l’ordre effectué par l’Église de Singapour après la promulgation par la cité-État d’une loi autorisant les mariages civils par liaison vidéo.

L'Église catholique de Singapour ne célébrera ni n'enregistrera de mariages en ligne. C'est ce qui est précisé dans une note de l'archevêché, après l'approbation le 5 mai dernier d'une nouvelle loi qui prévoit l'introduction de mesures temporaires pour la célébration et l'enregistrement des mariages civils. Selon cette loi, pendant la pandémie, les mariages civils peuvent être célébrés par une liaison vidéo en direct entre les mariés, les officiers civils et les témoins.

L'importance de l'interaction physique 

Tout en reconnaissant la nature exceptionnelle de cette disposition, le diocèse de Singapour a tenu à réaffirmer «l'importance de l'interaction physique des personnes célébrant les sacrements», y compris le mariage, à la lumière du droit canonique et des enseignements théologiques et pastoraux de l'Église sur le sujet, également réitérés le 17 avril par le Pape François. Les mariages religieux virtuels ne sont donc pas admis. 

 

Assister au rite en temps réel possible pour les amis

«Notre but est d'aider nos couples à célébrer ce sacrement en personne, en respectant toutes les directives sanitaires et les mesures de distanciation sociale mises en œuvre par nos autorités sanitaires», poursuit la note de l'archevêché. Pour qu'un mariage religieux catholique soit canoniquement valide, il faut donc la présence du couple, de deux témoins et du prêtre. En revanche, Internet peut être utilisé pour permettre à la famille et aux amis d'assister au rite en temps réel. Il est ainsi possible de concilier «les besoins et la signification spirituelle du mariage canonique catholique» avec le désir de la famille et des amis de participer à cette heureuse occasion dans le respect de la sécurité et de la santé.

11 mai 2020, 18:02