Recherche

Vatican News
Mgr Georg Bätzing, le président de la Conférence épiscopale allemande. Mgr Georg Bätzing, le président de la Conférence épiscopale allemande.  (Tobias Steiger)

Les évêques d'Allemagne félicitent les soignants pour leur courage et leur efficacité

L’épiscopat allemand s’est réuni en vidéoconférence, dans un contexte de relance des activités mais aussi de graves incertitudes sur la crise économique et sociale qui risque de se poursuivre dans la continuité de pandémie. Les évêques félicitent tout le personnel soignant engagé dans la lutte contre la pandémie, avec une efficacité remarquée dans le pays.

C’est autour du thème de la pandémie et de ses effets sur la vie de l’Église que s’est tenu le débat des évêques allemands hier en vidéoconférence. «Tout d'abord, un grand merci aux médecins, aux infirmières, aux aumôniers des hôpitaux et à tous les bénévoles qui ont été en première ligne ces dernières semaines. Merci également à tous ceux qui, par le biais des médias, ont assuré une large couverture médiatique et ont permis à tous de suivre nos célébrations, en particulier les jours de Pâques», a déclaré Mgr Georg Bätzing, président de la conférence épiscopale allemande (Dbk).

«Nous reprendrons progressivement nos activités, après des entretiens avec les autorités compétentes. Nous agirons de manière responsable en suivant toutes les recommandations suggérées. Mais la pandémie n'est pas seulement une urgence sanitaire», a souligné le prélat allemand numéro un. «Elle entraîne aussi des conséquences dans le domaine économique et social que nous, en tant qu'Église, sommes appelés à affronter».

Mgr Georg Bätzing s'est notamment dit préoccupé par les écoles, les universités catholiques: «Nous serons appelés à évaluer ce qu'il sera possible, ou non, de poursuivre. Les fidèles de toutes les confessions devront s'unir pour faire face à la période post-virus», a rappelé le président des évêques allemands.

Une bonne résistance face à la crise sanitaire

Quant à la situation d'urgence concernant le virus en tant que tel, l'Allemagne a jusqu'à présent plutôt bien résisté : par rapport au nombre élevé de cas de contagion enregistrés, le nombre de décès est bien inférieur à celui des autres pays touchés par le virus. Selon les données de l'université de Hopkins, le bilan global en Allemagne s’élève actuellement 157 770 personnes infectées et 5750 morts, un bilan bien inférieur à celui des autres grands pays d’Europe occidentale.

28 avril 2020, 11:44