Recherche

Vatican News
Rue déserte de Castiglione d'Adda (Lombardie) Rue déserte de Castiglione d'Adda (Lombardie) 

Coronavirus en Italie: suspension des messes en Lombardie et Vénétie

Le patriarche de Venise et l’archevêque de Milan, deux régions touchées par le coronavirus, ont décidé de suspendre les messes. L’on recense plus de 200 cas sur la péninsule.

La propagation rapide du Covid-19 en Italie, particulièrement en Lombardie et en Vénétie, a conduit les autorités religieuses à prendre des mesures exceptionnelles. L’archevêque de Milan, Mgr Mario Delpini, a ainsi décidé de suspendre toutes les messes dans son diocèse, jusqu’à une date encore à définir, en fonction de l’évolution de la situation. Les fidèles ne pourront donc assister à la liturgie des Cendres, qui marquera l’entrée en Carême, ce 26 février. Le diocèses voisins de Padoue et Vicenza ont pris des mesures similaires; les cours de catéchisme et autres activités des centres paroissiaux et oratoires y sont également suspendus. Pour ce qui est des funérailles, les prêtres s’en tiendront à une bénédiction en présence des personnes les plus proches du défunt. Mgr Delpini dit «invoquer la bénédiction de Dieu sur tous les malades et les personnes isolées» et conseille à tous ceux qui se retrouvent en quarantaine – plus de 50 000 Italiens - à profiter de ce temps pour prier et chercher de nouvelles formes de proximité avec leurs frères et sœurs.

Ne pas céder à l'alarmisme

Exhortation semblable de la part du patriarche de Venise, Mgr Francesco Moraglia, qui invite les fidèles à consacrer «un temps approprié à la prière et à la méditation, en s'aidant éventuellement des célébrations diffusées à la radio et à la télévision». Et d’ajouter: «en tant que citoyens et croyants, nous sommes appelés à vivre cette période difficile avec un sens des responsabilités civiques, sans céder à l'alarmisme et aux craintes injustifiées. Nous nous confions à la protection de la Bienheureuse Vierge Marie, invoquée sous le vocable de Notre-Dame de la Santé; qu'elle intercède auprès de son Fils, le Très Saint Rédempteur. Notre prière s'adresse également aux responsables du bien commun, afin qu'ils prennent des décisions prudentes et sages pour notre peuple, en particulier pour les plus faibles et les personnes âgées».

Le curé de Castiglione d’Adda (Lombardie), don Gabriele, a adressé un touchant message à ses paroissiens, les invitant à prier davantage. «Nous sommes conscients de notre impuissance dans des moments comme celui-ci, alors crions à Dieu pour notre surprise, notre souffrance, notre peur», affirme-t-il. «Lorsque vous entendrez sonner les cloches de la messe, unissez-vous au prêtre qui offrira le sacrifice du Seigneur pour tous. (Lundi) matin, après la messe que je célébrerai à 11 heures, je sortirai seul sur le parvis du cimetière paroissial, et bénirai toute la paroisse et tout le village avec le Saint-Sacrement».

En moins de 48 heures, l'Italie est devenue le pays le plus touché en Europe, avec 219 cas –dont 197 dans la seule région de Lombardie - et 5 décès recensés. Les autorités ont pris de nombreuses mesures de précaution dont la mise en quarantaine d'une dizaine de villes du nord.

24 février 2020, 13:10