Recherche

Vatican News

Méditation du 3ème dimanche du T.O: Jésus, appelle à la conversion

Le Père jésuite, Rigobert Kyungu, nous introduit à la méditation avec les textes ligurgiques du 3ème dimanche du temps ordinaire.

Frères et sœurs, l’évangile d’aujourd’hui indique le début du ministère public de Jésus. C’est un début qui se situe dans la continuité du ministère de Jean-Baptiste qu’Hérode venait d’assassiner. Jésus vient aussi prêcher la conversion face à l’imminence du royaume de Dieu.
Dans la première lecture, Isaïe montre comment les pays de Zabulon et de Nephtali ont connu la transformation car ils sont passés de la honte à la gloire, des ténèbres à la lumière et de la tristesse à la joie. Zabulon et Nephtali étaient parmi les douze fils de Jacob qui ont formé les douze tribus d’Israël et qui, au retour dans la terre promise, ont reçu des territoires auxquels on a donné leurs noms. La région constituée par ces deux territoires a fait l’objet d’attaques multiples de la part des Assyriens venus du nord, au 8ème siècle avant Jésus-Christ. Le salut est arrivé lorsque le prophète Isaïe a annoncé la naissance d’un enfant dans la maison du roi Achaz. Car cet enfant allait succéder à son père et ainsi perpétuer la royauté. Telle est la bonne nouvelle pour ce pays, que Dieu a ainsi délivré de la déchéance. L’évangile d’aujourd’hui reprend ce passage d’Isaïe pour montrer l’accomplissement de la prophétie dans la personne de Jésus. C’est lui la vraie lumière qui vient sauver tout le genre humain. Jésus est le roi éternel, le vrai prince de la paix.
Après la mort de Jean Baptiste, Jésus va habiter à Capharnaüm, au carrefour des civilisations, où se rencontrent diverses populations en mouvement dans tous les sens. La mission de Jésus revêt ainsi un caractère universel pour atteindre le monde entier. C’est ainsi qu’il commence à appeler des disciples non seulement pour l’accompagner, mais davantage pour les préparer à poursuivre la mission de prêcher le royaume comme il le fait. En tant que baptisés, nous sommes aussi chargés d’atteindre différentes catégories de personnes, dans diverses périphéries existentielles, pour leur annoncer la bonne nouvelle du salut.
Dans la deuxième lecture, saint Paul nous exhorte à l’unité. C’est un texte qui tombe à point, alors que nous sortons de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens. Voilà un champ qui nous attend comme disciples de Jésus, censés annoncer le royaume.
Un autre champ est celui de la parole de Dieu. En effet, aujourd’hui à Rome, le Pape inaugure le dimanche de la parole de Dieu qui se célébrera chaque troisième dimanche ordinaire. Dans sa lettre apostolique Aperuit illis, il dit que ce jour consacré à la Bible veut être non pas « une seule fois par an », mais un événement pour toute l’année, parce que nous avons un besoin urgent de devenir familiers et intimes de l’Écriture Sainte et du Ressuscité, qui ne cesse de rompre la Parole et le Pain dans la communauté des croyants.
Que le Seigneur nous donne la grâce de la conversion afin de répondre promptement à son appel, pour annoncer son royaume à travers la parole et l’exemple de vie. Amen.
Rigobert Kyungu, SJ

Méditation avec le Père Rigobert Kyungu,SJ
25 janvier 2020, 18:00