Recherche

Vatican News
Des équipes de secours à Durres, ville frappée par le séisme du 26 novembre Des équipes de secours à Durres, ville frappée par le séisme du 26 novembre 

L’Église d’Albanie exprime sa solidarité avec la population suite au séisme

Alors que le bilan humain du tremblement de terre ayant frappé l’Albanie le 26 novembre dernier ne cesse de s’alourdir, les évêques catholiques et la Caritas du pays ont assuré les habitants de leur prière et de leur aide matérielle.

Deux jours après le séisme de magnitude 6,4 qui a ravagé l’ouest de l’Albanie, le dernier bilan communiqué par le ministère de la Défense du pays fait état de 40 morts. Les secours continuent leurs recherches et retrouvent parfois aussi des survivants, mais les espoirs de retrouver des victimes encore en vie s'amenuisent au fil des heures. Le travail des secouristes est en outre compliqué par les répliques incessantes. Environ 650 personnes ont été blessées dans la catastrophe, dont dix grièvement, selon le ministère de la Santé. Le gouvernement a décrété l'état d'urgence dans les deux villes les plus durement touchées: la localité touristique côtière de Durres, sur l'Adriatique, et Thumane, au nord de la capitale Tirana.

Prières et mobilisation des structures

Dans un communiqué daté du 26 novembre, les évêques de la Conférence épiscopale albanaise adressent leurs condoléances aux familles des victimes et les assure de leur prière, recommandant aussi à Dieu les âmes des défunts. «Nous sommes proches de toutes les personnes que cette tragédie naturelle a blessées dans leur corps et leur esprit», ajoutent-ils. Les évêques espèrent que tous sortiront «plus forts de cette immense douleur». Ils assurent aussi de leur proximité «toutes les structures de secours activement engagées à sauver des vies humaines». Sur le plan matériel, l’épiscopat albanais assure avoir mobilisé ses structures ecclésiales «de charité et de solidarité pour venir en aide à cette partie de la population» la plus affectée par le séisme. Il invite enfin les prêtres du pays à célébrer la messe «en temps de séisme».

L’engagement du président de Caritas Albanie

Le président de la Caritas albanienne, Mgr Angelo Massafra, évêque de Scutari-Pult, s’est lui aussi exprimé le jour de la catastrophe, faisant part de sa «profonde douleur» et assurant que toutes les victimes sont présentes dans ses prières et «dans la bonté de Dieu miséricordieux». Il garantit «l’engagement actif» de Caritas Albanie «dans le soulagement des préoccupations et des besoins des sinistrés». «Je souhaite que les circonstances actuelles alimentent et promeuvent en tous l’aide réciproque et la solidarité fraternelle, qui en des moments comme celui-ci doivent nous trouver plus unis que jamais», lit-on également dans ce message écrit depuis Athènes. Dans la capitale grecque, le président de la Caritas participait à l’Assemblée des évêques européens sur la sauvegarde de la création. 

28 novembre 2019, 11:25