Recherche

Vatican News
Le portrait du cardinal John Henry Newman est suspendu à la loggia centrale de la Basilique Saint-Pierre à la veille de la canonisation des cinq bienheureux, le 12 octobre 2019 Le portrait de saint John Henry Newman est suspendu à la loggia centrale de la Basilique Saint-Pierre à la veille de la canonisation des cinq bienheureux, le 12 octobre 2019 

Histoire de Sainteté: saint John Henry Newman

Ce dimanche, sœur Catherine Aubin nous raconte la vie d'un homme d'Église fraîchement canonisé: le cardinal John Henry Newman, proclamé saint ce 13 octobre par le Pape François. Théologien et écrivain britannique converti au catholicisme, il laisse à l'Église un héritage considérable, avec une œuvre théologique et littéraire constituant encore aujourd'hui une référence. Sa fête est le 9 octobre.

Sœur Catherine Aubin - Cité du Vatican 

John Henry Newman est né le 21 février 1801 à Londres. Aîné de 6 enfants, il a été baptisé dans l’Église anglicane. Il vit une première conversion en 1816. En 1824, il est ordonné diacre de la “Church of England” (“Église d'Angleterre”) et prêtre anglican à Oxford un an plus tard.

Orateur reconnu, il est l’auteur de nombreux sermons et essais. Durant l’été 1843, «Newman voit clairement sa situation: son doute concernant la vérité de la Church of England est plus fort que son doute au sujet de l’Église Romaine». Il résilie alors sa charge de curé. Il sera reçu dans l’Église catholique le 9 octobre 1845.

Il entre dans la congrégation de l’Oratoire en janvier 1847 et il est ordonné prêtre le 30 mai. Il fonde plusieurs Oratoires en Angleterre, à Maryvale, à Birmingham, à Londres. Le pape Léon XIII le crée cardinal lors du consistoire du 15 mai 1879.  Il est mort à Birmingham en 1890, à l’âge de 89 ans, après avoir fondé l’Oratoire de Birmingham.

Jean-Paul II l’a déclaré vénérable en 1991. C’est Benoît XVI, le 19 septembre 2010, qui a présidé sa béatification.

Newman était particulièrement dévoué à l’éducation et aujourd’hui, un grand nombre d’organisations d’étudiants catholiques sont appelées «sociétés Newman» ou «centres Newman» en son honneur.

Sœur Catherine Aubin nous raconte cette vie si profonde et si lumineuse.

Histoire de sainteté: saint John Henry Newman

 

12 octobre 2019, 18:58