Cerca

Vatican News
La béatification des martyrs d'Algérie, le 8 décembre 2018 à la basilique de la Santa Cruz, à Oran. La béatification des martyrs d'Algérie, le 8 décembre 2018 à la basilique de la Santa Cruz, à Oran. 

Les martyrs d’Algérie, une fécondité toujours vivante

Entretien avec Mgr Henri Teissier, archevêque émérite d’Alger, qui a promu la cause de béatification des martyrs, tués pendant la décennie noire des années 90.

Olivier Bonnel-Cité du Vatican

Le souvenir des 19 martyrs est toujours très fort en Algérie. Béatifiés le 8 décembre dernier à Oran, lors d’une cérémonie très émouvante à laquelle se sont joints de nombreux musulmans. Leur témoignage laisse une empreinte profonde qui résonne encore aujourd’hui.

L’archevêque émérite d’Alger, Mgr Henri Teissier, qui a introduit la cause des martyrs était de passage à Rome il y a quelques jours pour donner une conférence sur la force de l’amitié interreligieuse dans son pays.

L’exemple de la Caritas

Ce dialogue de vie et cette amitié se traduisent par exemple à travers la Caritas où s'est tenue une rencontre il y a 15 jours à laquelle ont participé un millier de musulmans et une cinquantaine de chrétiens. « 80 à 90 musulmans travaillant avec nous à la Caritas et une dizaine de chrétiens »  précise l’archevêque émérite.

Inlassable promoteur de paix dans ce pays, Mgr Teissier, arrivé comme prêtre dans le diocèse d’Alger en 1958, qui fut évêque à Oran dans les années 1970 puis à Alger notamment durant les années de la guerre civile, revient sur la fécondité de ces vies pour toute l’Algérie qui a dynamisé le dialogue interreligieux et nous confie ses espoirs pour les chrétiens et les musulmans d'aujourd'hui dans une Algérie en pleine mutation.

Entretien avec Mgr Henri Teissier

 

21 mai 2019, 18:59