Cerca

Vatican News
Jean Vanier (1928-2019) Jean Vanier (1928-2019) 

Jean Vanier, bâtisseur de liens par-delà les frontières

Fondateur en 1964 des communautés de L’Arche, Jean Vanier est décédé le 7 mai dernier, à l’âge de 90 ans. La messe d’obsèques est célébrée ce jeudi 16 mai 2019, à 14 heures, à Trosly-Breuil. Stephan Posner responsable de L’Arche Internationale revient sur le caractère universel de son œuvre.

Entretien réalisé par Hélène Destombes - Cité du Vatican

Jean Vanier souhaitait des obsèques simples auprès des siens. Elles se déroulent ce jeudi dans l’intimité de sa communauté de l’Oise, dans le village de Trosly-Breuil, où a été fondé le premier foyer de L’Arche, en présence de sa famille, de ses amis, ainsi que des représentants de L’Arche, et de Foi et Lumière qu’il fonda avec Marie-Hélène Mathieu en 1971. Plus de 30 pays sont représentés.

  «En cherchant à vivre uni au Christ, à travers lequel Dieu a pris toutes nos faiblesses, Jean Vanier a veillé à ce que les personnes les plus fragiles et trop souvent rejetées soient acceptées et reconnues comme des frères et soeurs, dans le respect des différences religieuses et sociales».

Ainsi le Pape François s'est exprimé dans un message lu par Mgr d'Ornellas au début de la messe de funérailles de Jean Vanier. «Je demande donc au Seigneur de protéger la grande et belle famille de l'Arche», a poursuivi le Souverain Pontife, en espérant que «fidèles à l'intuition évangélique de Jean, toutes les communautés puissent continuer à être des lieux de célébration et de pardon, de compassion et de joie, en montrant que tout le monde, quel que soit son handicap, est aimé de Dieu et appelé à participer à un monde de fraternité, de justice et de paix».

Artisan de paix, bâtisseur de ponts entre les hommes, héraut de l'amour, Jean Vanier témoignait de la richesse de la vie partagée et de la fraternité avec les plus fragiles. En contribuant à rendre aux personnes ayant une déficience intellectuelle leur dignité et leur place dans la société, il ouvra «une porte d’espérance» (titre de l’un de ses ouvrages). Les personnes handicapées ont une mission dans l’Église et dans le monde, aimait-il à rappeler.

Ami de Dieu

Jean Vanier, qui n’ignorait rien du mystère de la souffrance, soulignait la beauté de la compassion. Après avoir connu les horreurs de la guerre, il chercha un chemin de paix: «aider les personnes vulnérables, avec ce qu’elles sont, à se mettre debout».

Nourri par l’Évangile et par sa profonde amitié avec Jésus, Jean Vanier n’a jamais cessé de tisser des liens. «Quelle que soit notre religion, nous pouvons être transformés par nos relations avec ceux qui sont faibles; ils apportent l'unité et la paix de nos communautés» observait-il.

Stephan Posner responsable de L’Arche Internationale témoigne de sa capacité à entrer en relation et de la fécondité de son message.

Entretien avec Stephan Posner

L’Arche compte aujourd’hui 154 communautés dans 38 pays; Foi et Lumière 1500 communautés dans 83 pays; dans ces communautés des personnes avec et sans handicap intellectuel peuvent trouver un lieu d’appartenance

16 mai 2019, 11:00