Cerca

Vatican News
Audience annuelle du Pape François au frère Aloïs (Archives 2018) Audience annuelle du Pape François au frère Aloïs (Archives 2018) 

Après le Synode sur les jeunes, Frère Aloïs exprime sa gratitude au Pape

C’est une tradition. Chaque année, le prieur de Taizé effectue une visite fraternelle à Rome ; ce qui permet à la communauté œcuménique -sans statut canonique- de manifester sa communion avec l’Église, et avec le Pape. Le Synode des jeunes, l’œcuménisme et l’importance du dialogue interreligieux furent au cœur de cette audience.

Un entretien réalisé par Marie Duhamel – Cité du Vatican

L’échange entre François et Frère Aloïs a porté principalement sur le Synode des jeunes. En octobre dernier, le prieur de la communauté de Taizé avait pris part à l’Assemblée synodale en tant qu’invité spécial du Saint-Père.

Ce jeudi midi, il a profité de son audience au Vatican pour exprimer sa gratitude au Pape quant à la participation de jeunes et de membres d’autres églises chrétiennes au synode. Il espère que cela pourra se reproduire lors de prochaines rencontres.

 

«Une pastorale des jeunes ne peut être que synodale». Deux jours après la publication de l'exhortation apostolique «Christus vivit», fruit du Synode d'octobre, le prieur de la communauté de Taizé s’est également réjoui du souhait du Pape de voir émerger une pastorale «populaire» des jeunes qui s’appuie non seulement sur leur rencontre personnelle avec Dieu, mais également sur «la croissance de l’amour fraternel dans la vie communautaire». Une thématique au cœur de la mission de Taizé qui rassemble chaque année depuis 40 ans des dizaines de milliers de jeunes en Europe lors de son «pèlerinage de confiance», mais aussi ailleurs dans le monde.

Frère Aloïs a ainsi évoqué une récente rencontre à Hong Kong en présence de 700 jeunes de Chine continentale, soulevant l’intérêt du Saint-Père. Le Pape aurait alors longuement parlé de l’Eglise de Chine, montrant combien cette question lui tient à cœur, affirme le prieur de Taizé.

Lors de ces rencontres et plus récemment dans le message de Frère Aloïs pour le carême de 2019, le thème de l’hospitalité est une récurrence. Tout comme l’accueil de l’étranger. Les frères de la communauté de Taizé accueillent en ce moment plusieurs réfugiés - certains sont musulmans. Frère Aloïs les encourage à développer des liens d’amitié avec eux. Le Christ est mort pour tous, souligne-t-il. Convaincu de l’importance du dialogue interreligieux, le Pape a lui évoqué  ses récents déplacements au Maroc et aux Emirats arabes unis.

Dans cet entretien, Frère Aloïs revient sur cette audience annuelle avec le Saint-Père.

Entretien avec le frère Aloïs

 

 

04 avril 2019, 18:24