Cerca

Vatican News

Les Églises orientales ont célébré Pâques ce dimanche

Cette année, les chrétiens orthodoxes et catholiques de rite oriental célèbrent Pâques une semaine après les catholiques de rite latin. À Jérusalem, le Samedi Saint donne lieu au rite millénaire du feu sacré, qui a rassemblé hier des milliers de fidèles orthodoxes, dont beaucoup de coptes venus d’Égypte.

Adélaïde Patrignani – Cité du Vatican

Le Pape François les a salués ce dimanche, au cours de son message qui suivait la prière du Regina Cœli: «nos frères et sœurs des Églises orientales, qui aujourd’hui, selon le calendrier julien, célèbrent la Sainte Pâques (…). Le Seigneur ressuscité leur donne joie et paix !».

Pour les chrétiens orthodoxes du monde entier, la Pâque est indissociable de la présence du «feu sacré» qui est d’abord allumé à Jérusalem. Lors de ce rite millénaire, symbole d'éternité, de paix et de renouveau, les fidèles se massent à l’intérieur de la basilique du Saint-Sépulcre, munis de bougies – souvent trente-trois, comme l’âge du Christ à sa mort.

Plus de 30 000 fidèles orthodoxes à Jérusalem

Selon la tradition, le patriarche grec-orthodoxe entre dans la chapelle du tombeau vide et alors qu’il est en prière, une lumière miraculeuse finit par surgir. Le patriarche sort alors de l’édicule avec ses cierges allumés, et transmet la lumière aux fidèles en faisant de grands signes de croix. La flamme se répand dans toute l’assemblée en quelques minutes, dans une fervente atmosphère de chants, de joie et de pleurs mêlés. Ceux qui ont apporté une lanterne peuvent conserver le feu sacré intact, afin de le rapporter dans leur pays et le transmettre à leur communauté d’origine; c’est ainsi que la lumière de Pâques s’étend jusqu’aux confins de la terre, en Russie, en Grèce, en Roumanie, en Ukraine…

Ce 27 avril, plus de 30 000 chrétiens étaient présents à la cérémonie du feu sacré à Jérusalem. Selon le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld, ils étaient près de 10 000 dans la basilique de la Résurrection, et des milliers sur le parvis et dans rues adjacentes. La cérémonie, non sans danger, s'est déroulée cette année sans incident.

Parmi les pèlerins, la part de coptes orthodoxes d’Égypte était particulièrement importante. Ils étaient environ 6 000, ce qui vient confirmer une hausse constante depuis 2015. Une tendance due à l’attitude d’ouverture du Primat et patriarche de l'Église copte orthodoxe Tawadros II, bien plus favorable que son prédécesseur Chenouda III aux pèlerinages en Terre Sainte des fidèles égyptiens. Tawadros II s’était rendu en novembre 2015 à Jérusalem pour les funérailles de l’archevêque Abraham, chef de la communauté copte orthodoxe locale. Ce déplacement avait été perçu comme un signal positif par les fidèles, ouvrant à nouveau la voie aux pèlerinages interdits depuis 1979.

La Résurrection, pilier du christianisme

À l’occasion de cette fête de Pâques, les deux principaux représentants de l'orthodoxie ont chacun délivré un message rappelant la portée immense de la Résurrection. Pour Bartholomée,  patriarche œcuménique de Constantinople, elle «est toute la foi, la vie ecclésiastique tout entière, la citoyenneté complète de l’orthodoxie, la source inépuisable où l’on puise et nourrit l’impulsion eschatologique de la vie orthodoxe et du témoignage». Après Pâques, tout au long de l’année, la vie chrétienne «a une respiration de Résurrection, elle frémit de la victoire du Christ ressuscité sur la mort et de l’attente de son règne éternel».

Pour Kirill, Patriarche de Moscou et de toute la Russie, «la foi dans la Résurrection du Seigneur Jésus est le pilier inébranlable sur lequel s’appuie le christianisme». Dans son acte rédempteur, «le Sauveur a uni le céleste et le terrestre, l’éternel et le temporel, le Créateur et la créature, Dieu et l’homme, il a dépassé l’abîme qui depuis l’aube de l’histoire a séparé les premiers êtres du Créateur». Dans son message, Kirill demande aussi que le Christ guide «l’Église une, sainte, catholique et apostolique» à travers «les eaux tempétueuses de la mer de la vie, jusqu’à un port céleste tranquille où Dieu sera tout en tous».

(Avec Fides et terrasanta.net)

 

28 avril 2019, 17:16