Recherche

Vatican News
A El Paso, une partie du mur en construction le long de la frontière A El Paso, une partie du mur en construction le long de la frontière   (Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved)

Migrants: les évêques américains et mexicains lancent un "cri de miséricorde"

Les évêques mexicains et américains lancent un “cri de miséricorde” pour les migrants qui cherchent à traverser la frontière entre leurs 2 pays.

Réunis à El Paso durant plusieurs jours, les évêques des régions frontalières se sont retrouvés mardi dans la zone de Sunland Park, entre l’État américain du Nouveau Mexique et la commune mexicaine de Juarez au cours d'une cérémonie interreligieuse pour la justice et la paix. A noter, la participation du père Robert Stark, de la section Migrants et réfugiés du Dicastère pour le service du développement humain intégral. «Notre foi nous impose de construire des ponts et non des murs; c’est cela notre mission», a déclaré le représentant du Saint-Siège qui a invite les fidèles à reconnaitre, respecter et promouvoir les droits des personnes ayant fui leur pays, notamment pour des raisons de sécurité.

Le cri de la terre

Dans son intervention, l’évêque d’El Paso, Mgr Mark Seitz, a quant à lui affirmé que cette terre avait recueilli le sang de toutes ces nombreuses personnes ayant cherché à passer la frontière afin de trouver une vie meilleure. «Nous pouvons entendre le cri de la terre qui nous dit que nos politiques ont des conséquences », a lancé l’évêque américain.

Poursuivant son allocution, Mgr Seitz a demandé à l’assistance de prier pour les migrants afin d’éviter de nouveaux drames tels que la mort, il y a quelques semaines, de Jakelin et Felipe,  deux petits Guatémaltèques décédés durant leur traversée du désert, alors qu’ils étaient sous la garde d’une patrouille de garde-frontières. «Nous ne pouvons plus permettre des tragédies comme celle-ci. Elles ne devraient plus jamais se répéter», a insisté l’évêque, montrant les photos des 2 enfants.

Côté mexicain, le père Bill Morton a appelé les 2 pays à accueillir les migrants: plus de 1 500 d’entre eux attendent à Juarez, tandis que 670 autres sont arrivés à el Paso, durant la seule journée de mardi.

27 février 2019, 16:06