Cerca

Vatican News

Cardinal Koch : le sang des martyrs unit les chrétiens

À l’occasion de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens, le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, rappelle que «l’œcuménisme n’est pas un choix arbitraire mais une obligation pour tous les chrétiens».

C’est ce vendredi 18 janvier que s’ouvre comme tous les ans la semaine de prière pour l’unité des chrétiens par la célébration des vêpres en la basilique romaine de Saint-Paul-hors-les-Murs, présidées par le Pape François. Cette année, le thème de la semaine est «C’est la justice, rien que la justice, que tu rechercheras» (Dt 16, 18-20).

Cette semaine a été préparée par les chrétiens d’Indonésie et représente une pierre supplémentaire sur le lent mais persévérant chemin de l’unité. Les chrétiens célèbrent cette années les vingt ans de la Déclaration commune sur la doctrine de la justification, signée par la Fédération mondiale luthérienne et à laquelle se sont joints les méthodistes, les réformes et les anglicans. «Avec les Église orthodoxes – explique le cardinal Koch – nous sommes en chemin sur la thématique cruciale de la relation entre le primat et la synodalité».

Le président du Conseil pontifical rappelle que François insiste sur le fait d’avoir «un cœur ouvert pour l’œcuménisme» en soulignant deux aspects : la dimension trinitaire qui demande de «cheminer ensemble, de prier ensemble et de collaborer ensemble» ; «l’œcuménisme du sang» car les chrétiens sont aujourd’hui davantage persécutés que dans les premiers siècles.

18 janvier 2019, 15:51