Cerca

Vatican News
Une marche préparatoire aux JMJ de Panama. Une marche préparatoire aux JMJ de Panama. 

JMJ: le Panama sera le cœur du monde

Une rencontre a eu lieu aujourd’hui à Rome avec les organisateurs des Journées mondiales de la Jeunesse. Pour Mgr José Domingo Ulloa, l’archevêque de Panama, «ce sera une grande fête de la foi».

Les préparatifs des prochaines JMJ, qui débuteront le 22 janvier à Panama, battent leur plein. Une rencontre avec la presse était organisée ce matin à Rome afin de présenter l’évènement, pour lequel sont attendus 200 000 jeunes du monde entier, sans compter ceux qui viendront spontanément sans inscription. Pour le moment, les jeunes qui se sont inscrits ou qui sont en train de le faire représentent 155 pays. Plus de 37 000 volontaires sont impliqués dans la préparation logistique. Beaucoup proviennent du Brésil ou du Costa Rica, mais d’autres viennent aussi de pays plus lointains, comme la France et la Pologne.

Mgr José Domingo Ulloa, l’archevêque de Panama, a confirmé que le thème des migrations aura une grande importance lors de ce rassemblement, car ce sujet touche particulièrement les pays d’Amérique centrale, comme le prouve la caravane de milliers de migrants provenant du Honduras, d’El Salvador et du Guatemala vers les États-Unis.

«Nous attendons le Pape et l’espérance qu’il apportera pour toute l’Amérique centrale, les jeunes seront poussés à être des protagonistes du changement», a-t-il souligné. En créant un lien avec le récent Synode des jeunes qui s’est déroulé au Vatican, Mgr Domingo Ulloa a présenté le “oui” inconditionnel de Marie comme une voie pour la construction d’un monde différent.

Le besoin de trouver des témoins de la foi

L’archevêque panaméen, en mettant en évidence le fait que l’Église d’Amérique centrale est «une Église du martyre», a montré le besoin pour les jeunes d’avoir des modèles crédibles et a indiqué la force, la beauté, la détermination et le témoignage de nombreux saints come Oscar Romero, Rose de Lima, José Sanchez del Rio ou encore Jean-Paul II. Il a confirmé que le Pape rencontrera tous les évêques.

L’effort de l’Église locale sera aussi d’aider les jeunes qui n’ont pas beaucoup de moyens économiques pour faire ce grand voyage. De nombreuses familles hébergeront les pèlerins, «justement parce que la clé se situe dans le partage».

Un petit pays mobilisé pour accueillir le monde entier

Plus de 1000 indigènes provenant de différentes parties du monde participeront par ailleurs à la Rencontre mondiale de la jeunesse indigène, qui commencera trois jours avant les JMJ et qui s’y associera.

L’ambassadrice du Panama près le Saint-Siège, Miroslava Rosas, a souligné le grand effort mené par le gouvernement de son «petit pays prêt pour un grand accueil». La joie est grande de «recevoir la visite du monde entier», et les autorités panaméennes travaillent donc d’arrache-pied pour garantir le meilleur accueil possible.

11 décembre 2018, 17:26