Version Béta

Cerca

Vatican News
(Photo d'illustration) (Photo d'illustration) 

Histoire de sainteté: Sainte Catherine Labouré

Soeur Catherine Aubin revient cette semaine sur la figure de Sainte Catherine Labouré.

Soeur Catherine Aubin- Cité du Vatican

Catherine Labouré est née en 1806 dans une famille nombreuse de paysans bourguignons. Elle entre à 23 ans, en 1830, chez les Filles de la Charité. Dès juillet, elle reçoit des apparitions dont elle confie le secret à son confesseur: la Vierge Marie lui est apparue, des rayons de lumière sortant de ses mains ouvertes pour éclairer le globe sur lequel elle se tient.

Elle lui a demandé de faire frapper et répandre une médaille à son effigie et portant l’invocation : «Ô Marie conçue sans pêché, priez pour nous qui avons recours à vous». En 1831, Catherine est nommée à l’hospice pour vieillards d’Enghien, à Reuilly. Elle y reste jusqu’à sa mort, en 1876.

Dans les jours qui suivent sa mort, la foule se presse devant le cercueil de sœur Catherine. Une pauvre femme amène, dans une caisse montée sur roulettes, son fils de douze ans, infirme de naissance, qu’elle veut descendre dans le caveau; et voici que l’enfant se relève sur ses jambes ! Le premier miracle de sainte Catherine est pour les pauvres.  

La vie de Sainte Catherine Labouré
25 novembre 2018, 17:01