Cerca

Vatican News
Mgr Alfonso Miranda Guardiola, secrétaire  de la conférence épiscopale du Mexique Mgr Alfonso Miranda Guardiola, secrétaire de la conférence épiscopale du Mexique 

Les évêques du Mexique créent une équipe contre les abus sur mineurs

Conscients des «graves conséquences des abus sexuels sur mineurs», et de leur «responsabilité», les évêques du Mexique créent une Équipe nationale pour la protection des mineurs. Multidisciplinaire, elle sera composée de clercs et de laïcs afin, entre autres, d’aider l’épiscopat à lutter contre les abus dans le milieu ecclésial et particulièrement dans les diocèses.

Xavier Sartre – Cité du Vatican

À l’issue de son assemblée plénière, la Conférence de l’épiscopat mexicain a décidé de créer le 15 novembre dernier une équipe spéciale afin d’avoir un regard à 360° sur le problème des abus sur mineurs. Elle sera chargée de prévenir, de détecter, d’appuyer et d’être attentive aux cas d’abus, et sera coordonnée par le secrétariat général de la conférence épiscopale. C’est ce qu’indique un communiqué officiel publié le 21 novembre.

Les membres de cette équipe seront des évêques, des prêtres, des laïcs spécialisés et indépendants, ayant compétence en la matière. Ils devront élaborer et actualiser les politiques, les protocoles et les manuels pour prévenir les cas. Ils auront pour charge d’établir les stratégies pour créer des milieux surs pour les enfants, conformément aux standards nationaux et internationaux.

Assistance et collaboration

Ils devront aussi offrir aux évêques l’assistance juridique, canonique et psychologique pour traiter les cas et apporter une attention toute particulière aux victimes. Cette équipe aura pour mission d’offrir une formation dans les séminaires, aux prêtres et à tous les agents pastoraux en contact avec les enfants. Leur travail sera également adressé aux enfants et à leurs parents afin de mieux prévenir les abus.

Autre tâche : mettre au point les mécanismes pour certifier les institutions diocésaines qui travaillent avec les enfants. L’équipe, pour mener à bien son travail, pourra également collaborer avec des instances publiques et des organisations privées spécialisées dans la protection de l’enfance afin de promouvoir les meilleures pratiques.

Les évêques rappellent que cette équipe aura pour objectif de travailler en respectant l’exigence exprimée par le Pape François de la «tolérance zéro» et du «plus jamais cela» en matière d’abus et de couverture de ces actes. C’est bien vers une culture de la protection et de l’attention que doivent tendre tous les efforts de l’Église mexicaine.

22 novembre 2018, 17:49