Version Béta

Cerca

Vatican News
Messe à la Cathédrale Notre-Dame de Paris Messe à la Cathédrale Notre-Dame de Paris   (AFP or licensors)

La commémoration du centenaire de l’Armistice dans les diocèses de France

De nombreuses initiatives sont proposées dans tous les diocèses français pour célébrer le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale. S’il s’agit le plus souvent de Messes pour la paix prévues le 11 novembre, on peut aussi signaler d’autres propositions en hommage aux soldats morts pendant la Grande Guerre.

Adélaïde Patrignani – Cité du Vatican

L’armistice de 1918, signé le 11 novembre 1918 à 5h15, marque la fin des combats de la Première Guerre mondiale. Le cessez-le-feu est effectif à onze heures, entraînant dans l’ensemble de la France des volées de cloches et des sonneries de clairons annonçant la fin d’une guerre.

Les cloches sonneront à toute volée

Dimanche 11 novembre à 11 heures, les cloches des églises des 35 000 communes de France retentiront pendant 11 minutes, comme un écho du jour de l’armistice. «Parmi les cloches présentes dans nos clochers d’église, plusieurs milliers d’entre elles ont sonné le 11 novembre 1918 ; les faire sonner cent ans après permet de s’unir à ceux qui avaient entendus la même sonorité à l’époque» peut-on lire sur le site de la Conférence des Évêques de France qui relaie cette initiative de la  Société Française de Campanologie.

Dans le même domaine, Jean-Baptiste, une cloche civile de la Paix, sera baptisée et bénie le 11 novembre par Mgr Norbert Turini, évêque de Perpignan Elne, avant de faire résonner l’hymne de la Paix dans les rues de la cité catalane.

La paroisse de Libaros, dans le diocèse de Tarbes et Lourdes, s’est dotée au mois d’octobre de Concordia, cloche dédiée aux combattants martyrs de la Grande Guerre.

Messes pour la Paix

Elles seront nombreuses.

Signalons une veillée pour la paix dans le diocèse de Beauvais, en présence de Mgr Jacques Benoît-Gonnin. Samedi 10 novembre à 21h, l’église Saint-Jacques de Compiègne sera pour l’occasion illuminée de 2000 bougies.

Dimanche 11 novembre en la Cathédrale Notre-Dame de Paris : à 15h, célébration de commémoration à l’initiative de la Royal British Legion, avec le concours de l’ambassadeur de Grande-Bretagne avec les pays du Commonwealth. Et à 18h30, messe internationale présidée par Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris.

Dans des diocèses marqués par la Grande Guerre :

À Verdun, Mgr Gusching célèbrera une messe à l’Ossuaire en hommage à tous les combattants samedi 10 novembre à 15h, au-dessus de 130 000 hommes des deux pays. Le lendemain, messe du souvenir en la cathédrale Notre Dame de Verdun ; puis un concert rassemblera en fin d’après-midi un public de 600 Allemands et 600 Français.

À Reims, la messe du dimanche 11 novembre sera présidée à 11h par Mgr Eric de Moulins-Beaufort, et concélébrée par Monseigneur Johannes Bündgens, évêque auxiliaire d’Aix-la-Chapelle. Ce même jour, Mgr  Bruno Feillet, évêque auxiliaire de Reims, participera à une prière avec des enfants allemands et français âgés de 11 ans, en l’église Saint-Martin de Dom-le-Mesnil, à 6h du matin. En effet, c’est de ce petit village des Ardennes qu’est partie la dernière offensive de la Première Guerre mondiale, dans la nuit du 10 au 11 novembre 1918. Mgr Feillet participera ensuite à la cérémonie officielle qui aura lieu à 10 h 30 au signal de l’Épine à Vrigne-Meuse, là où le dernier soldat français Augustin Trébuchon est mort au combat.

Dans le diocèse de Soissons, Mgr Renauld de Dinechin célèbre ce dimanche une messe à 10h à Craonne pour les victimes civiles et militaires des guerres et pour la paix dans le monde.

Dans l'Oise, en mémoire de l’Armistice signé le matin du 11 novembre 1918 à 5h12 à Rethondes, les cloches de l’église Saint-Martin sonneront précisément à cette heure-là.

À Nancy, la paroisse Notre-Dame-de-Lourdes fera mémoire ce dimanche du vœu de Mgr Turinaz. En effet, la construction de la Basilique Notre-Dame-de-Lourdes, arrêtée au début de la Première Guerre mondiale, reprend en 1921 :  Mgr Turinaz, évêque de Nancy, avait fait vœu le 15 août 1914 d’achever dès que possible cette église si la ville était épargnée de l’invasion allemande.

Autre initiative à noter : une marche et une déclaration franco-allemande des religions pour la paix se dérouleront à Strasbourg ce dimanche 11 novembre.

Archives et documentation

Quelques diocèses et communautés ont décidé de mettre en valeur leurs archives. Témoignages et photos de soldats, prêtres, religieux sont ainsi facilement consultables via les sites des diocèses de Bretagne, de Lyon, d'Angers, de Dijon, des archives du Carmel de Lisieux.

Le Service National de la Pastorale Liturgique et Sacramentelle et le Diocèse aux Armées se sont associés pour proposer une prière universelle commune pour tous les diocèses et un schéma de prière à l’occasion de cette commémoration.

 

10 novembre 2018, 12:53