Version Béta

Cerca

Vatican News
Prière à la synagogue centrale de New York après le massacre de Pittsburgh, le 30 octobre 2018. Prière à la synagogue centrale de New York après le massacre de Pittsburgh, le 30 octobre 2018.  (2018 Getty Images)

Comment réagir face à la montée inquiétante de l'antisémitisme?

Le gouvernement français a publié des statistiques inquiétantes sur la montée des phénomènes d'antisémitisme, alors que l'Allemagne commémorait ce vendredi le 80e anniversaire de la "Nuit de Cristal".

Entretien réalisé par Marine Henriot - Cité du Vatican

En France , le Premier ministre Édouard Philippe a présenté des données inquiétantes sur l’antisémitisme. Selon lui, sur le territoire français, les actes antisémites ont augmenté de 69% depuis le début de l'année 2018, après deux années de baisse.

Compte tenu de l'agressivité qui s'exprime notamment sur les réseaux sociaux, le gouvernement français prépare pour 2019 une modification de la loi pour la renforcer la lutte contre la haine sur internet.

Ce chiffre d’autant plus inquiétant qu’il est publié 80 ans jour pour jour après la funeste nuit de Cristal en Allemagne, qui a été célébrée avec émotion dans ce pays, alors que s'éteignent progressivement les derniers survivants de ces années de terreur nazie. Lors d'un discours à la synagogue de Berlin, vêtue de noir, Angela Merkel a déclaré que la hausse des attaques commises contre des juifs, qu'on l'impute à des militants d'extrême droite ou à des musulmans, constituait une menace. Ce sujet concerne donc toute l'Europe.

Pour le frère Louis-Marie Coudray, bénédictin, directeur du Service national pour les relations avec le judaïsme au sein de la Conférence des Évêques de France, les leçons du passé n'ont pas été retenues :

Entretien avec le frère Louis-Marie Coudray

 

 

09 novembre 2018, 18:13