Version Béta

Cerca

Vatican News
Père Carlos Riudavets Montes SJ Père Carlos Riudavets Montes SJ 

Un missionnaire jésuite espagnol assassiné au Pérou

Stupeur dans la communauté jésuite du Pérou. Un missionnaire jésuite espagnol, le père Carlos Riudavets, qui travaillait dans un village indigène de l'Amazonie péruvienne depuis près de quarante ans, a été retrouvé mort vendredi 10 août dans une salle de classe. Probablement tué dès jeudi soir selon les médias locaux, son agresseur ainsi que les motivations du meurtre, encore inconnues, demeurent sous le coup d’une enquête.

 «Ils l'ont tué et l'ont attaché avec une corde, nous l’avons retrouvé par terre». Encore émue,  Gumercinda Duire, raconte à la presse locale ce qu’elle a vu du meurtre.

En charge de l’éducation à Imaza, ce petit village du nord de l’Amazonie péruvienne dans la province de Bagua, elle est avant tout étonnée par cet acte, car ce prêtre qui travaillait depuis 40 ans dans la région auprès des autochtones Yamakaientsa, était, «avant toute chose, très apprécié».

Vraisemblablement tué jeudi soir, c’est le lendemain matin que le corps du père Carlos Riudavets, 73 ans, a été retrouvé inanimé par le cuisinier de l’établissement.

La Conférence épiscopale péruvienne a dans la foulée fait part de ses condoléances aux proches du missionnaires: «Nous regrettons profondément sa mort et exprimons notre profonde tristesse aux membres de l'Eglise jésuite du Pérou», ont affirmé les évêques, espérant que lumière soit faite sur les auteurs de cet acte.

Les jésuites du Pérou qui eux ont justement confirmé ce décès, faisant part le jour même en espagnol sur Twitter de leur stupéfaction et de leur douleur, condamnant «toute forme de violence».

Selon le comptage du site d’information le Sismografo, un prêtre est assassiné tous les 10 jours dans le monde depuis le début de l’année.  9 l’ont été sur le continent américain, 9 en Afrique, 3 en Asie et 1 en Europe.

11 août 2018, 08:37