Version Béta

Cerca

Vatican News
Le Pape François lors de la messe d'ouverture de son pontificat, le 19 mars 2013. Le Pape François lors de la messe d'ouverture de son pontificat, le 19 mars 2013. 

Abus sexuels : la lettre du Pape réveille les consciences

La Lettre du Pape au Peuple de Dieu sur la question des abus sexuels, publiée ce lundi 20 août est historique dans l’histoire de l’Église, et suscite une prise de conscience de la gravité de ces enjeux à l’échelle mondiale.

Olivier Bonnel – Cité du Vatican

Après la publication du rapport sur les cas d’abus sexuels dans l’Église de Pennsylvanie la semaine dernière, le Pape François a publié ce lundi une Lettre au Peuple de Dieu. Un texte fort dans lequel il exprime la «douleur et la honte ressentie» face à l’atrocité des crimes sexuels. Le Pape y fustige notamment le cléricalisme et appelle l’ensemble des baptisés à s’engager pour mener la lutte contre les abus et toute forme de corruption spirituelle.

Les évêques américains ont réagi par la voix du président de la conférence épiscopale, le cardinal Daniel DiNardo, qui remercie le Pape d’avoir écrit cette lettre «comme un pasteur qui sait comment le péché détruit profondément les vies». Il invite tous les évêques à répondre à l’appel lancé par le Pape à prier et jeûner, et il estime que «c’est seulement si nous faisons les comptes avec notre échec face aux crimes commis contre ceux que nous avions le devoir de protéger que l’Église peut faire ressurgir une culture de la vie là où a prévalu la culture de la mort».

Leurs voisins canadiens expriment leur «honte» et leur «tristesse» suite aux conclusions du Grand Jury en Pennsylvanie. Ils assurent traiter «avec le plus grand sérieux» les cas d’abus sur mineurs et la conduite des responsables d’Église impliqués. Ils annoncent que les directives de 1992 seront renouvelées et enrichies à l’automne. «Les personnes qui souffrent sont une priorité et l’Église veut les écouter et en tirer un enseignement», assurent les évêques du Canada.

Les réactions se multiplient donc à travers le monde, avec encore souvent des interrogations, et parfois des impatiences légitimes, sur la façon dont cette nouvelle attitude se mettra en œuvre. Mais d’ores et déjà, la Lettre du Pape a provoqué une prise de conscience salutaire pour le père Stéphane Joulain, membre de la Sociétés des Missionnaires d'Afrique (les "pères blancs"), et psychothérapeute. Il a suivi en thérapie près de 200 pédophiles, et aussi de nombreuses victimes, et donne dans différents pays de nombreuses formations en matière d’éducation et de prévention. Il est l’auteur de Combattre l’abus sexuel des enfants paru en mars dernier aux éditions Desclée de Brouwer.

Entretien avec le père Stéphane Joulain

 

21 août 2018, 19:15