Version Béta

Cerca

Vatican News

“La Joie de croire”, le récit d’une étonnante aventure spirituelle et artistique

Neuf mois pour “accoucher” d’un projet original : la confection par des personnes handicapées du mobilier liturgique de la messe de la Pentecôte organisée le 20 mai 2018 au Zénith de Lille. C’est l’aventure évoquée dans un documentaire en cours de préparation, qui sera diffusé sur KTO en fin d’année.

Cyprien Viet - Cité du Vatican

Dans le contexte du grand rassemblement organisé à la Pentecôte le 20 mai dernier, durant lequel 900 adultes ont reçu le sacrement de confirmation, le diocèse de Lille avait soutenu une démarche originale : la confection du mobilier liturgique par des personnes en situation de handicap physique et mental, encadrées par des aumôniers et des bénévoles, sous la supervision de la commission diocésaine d’art sacré.

Ce projet de grande ampleur a impliqué au total 90 personnes, notamment des patients des EPSM (Établissement public de santé mentale) de Bailleul, Armentières et Saint-André, des villes proches de l'agglomération lilloise. Dès le mois d’août 2017, ce travail s’est organisé selon les capacités motrices de chacun pour peindre et assembler ces œuvres, dans une démarche à la fois artistique et spirituelle. Ces ateliers étaient en eux-mêmes une occasion de vivre la fraternité et de prier ensemble, pour des personnes dont les talents sont souvent oubliés.

C’est cette aventure humaine étonnante que retrace La Joie de Croire (lien vers le compte Instagram). Son réalisateur, Thomas Kimmerlin, de passage à Rome il y a quelques jours, nous a raconté le sens de ce documentaire.

Entretien avec Thomas Kimmerlin
08 août 2018, 11:40