Version Béta

Cerca

Vatican News
Le sanctuaire marial de Medjugorje. Le sanctuaire marial de Medjugorje.  

Mgr Hoser présente sa mission à Medjugorje, «lieu particulier»

Mgr Henryk Hoser, archevêque émérite de Varsovie-Praga, en Pologne, a débuté sa mission de «visiteur apostolique à caractère spécial» pour la paroisse de Medjugorje, en Bosnie Herzégovine.

Entretien réalisé par Hélène Destombes - Cité du Vatican

La charge de Mgr Hoser «exclusivement pastorale» lui a été confiée par le Pape François, le 31 mai dernier, pour une durée indéterminée et à la disposition du Saint-Siège (ad nutum Sanctae Sedis). L’archevêque polonais l’a inaugurée, ce dimanche 22 juillet, lors d’une messe solennelle à Medjugorje en présence de nombreux fidèles, du nonce apostolique en Bosnie-Herzégovine, Mgr Luigi Pezzuto, et du provincial des franciscains, frère Miljenko Steko. 

Mgr Hoser a rappelé lors de cette célébration que le Saint-Père l’avait envoyé à Medjugorje «parce que le soin pastoral exige d’assurer un accompagnement stable et continu» de la communauté paroissiale et des pèlerins. Sa mission ne lui confère pas la responsabilité de se prononcer sur l’authenticité des apparitions mariales, qui relèvent de la Congrégation pour la Doctrine de la foi.

Medjugorje attire chaque année des millions de pèlerins venus de près de 90 pays. Ces derniers jours, Mgr Hoser s’est immergé dans la réalité de ce «lieu particulier». Concernant les paroissiens, il évoque une prise de conscience «de leur mission vis-à-vis des pèlerins qui arrivent du monde entier».

Il décrit par ailleurs avoir reçu un accueil «joyeux». «À Medjugorje, les gens sont très sereins, très ouverts à l’enseignement qui est donné et surtout ils sont immergés dans la prière et le silence». Sa mission consiste à «assurer l’accueil liturgique et spirituel» en tenant compte d’une réalité «multiculturelle et multilinguistique».

Entretien avec Mgr Henryk Hoser, archevêque émérite de Varsovie-Praga
27 juillet 2018, 11:22