Version Béta

Cerca

Vatican News
L'archevêque d'Adelaide, Mgr Philip Wilson, lors de son départ du tribunal de Newcastle, le 3 juillet 2018. L'archevêque d'Adelaide, Mgr Philip Wilson, lors de son départ du tribunal de Newcastle, le 3 juillet 2018.  (ANSA)

Un archevêque australien condamné pour ne pas avoir dénoncé des abus

L’archevêque d’Adélaïde, Mgr Philip Wilson, était dans les années 1970 prêtre du diocèse de Maitland-Newcastle. Il travaillait avec un prêtre qui a été envoyé en prison pour des abus sur mineurs. Les juges ont établi que l’homme d’Église avait connaissance des faits et n’avait pas informé les autorités civiles.

En Australie, l’archevêque d’Adélaïde, Mgr Philip Wilson, 67 ans, a été condamné à 12 mois de réclusion pour ne pas avoir dénoncé un prêtre, James Fletcher, qui a abusé de mineurs dans les années 70, et avec lequel il collaboré dans le diocèse de Maitland-Newcastle. Le prêtre est mort en 2006 en prison, à l’âge de 65 ans. Les juges australiens décideront en août s’ils accordent à Mgr Wilson d’être assigné à résidence avec un bracelet électronique, en peine alternative à la prison, en raison de son état de santé.

Dans un communiqué, la conférence épiscopale australienne dit espérer que cette condamnation puisse donner «un sens de paix et de guérison à ceux qui ont été abusés par le prêtre défunt», tout en reconnaissant que «les effets d’un abus sexuel peuvent durer toute une vie». «Il faut un grand courage, affirment les évêques, pour que les survivants se manifestent pour raconter leurs histoires. Les survivants ont été essentiels pour nous aider à tirer les leçons de notre histoire honteuse d’abus et de dissimulation», mise en lumière par la Commission royale d’enquête. Depuis, soulignent-ils, l’Église australienne «a fait des changements substantiels pour assurer que l’abus et la couverture ne fassent plus partie de la vie catholique et que les enfants soient en sécurité dans nos communautés». Les évêques concluent en affirmant leur engagement à travailler avec ceux qui, dans l’Église et dans la société, sont en train de chercher à «mettre en œuvre des standards forts et cohérents de sauvegarde» en Australie.

03 juillet 2018, 18:01