Version Béta

Cerca

Vatican News
Le Pape François au château de Bossey en Suisse le 21 juin 2018 Le Pape François au château de Bossey en Suisse le 21 juin 2018 

«L’œcuménisme est une entreprise en pure perte»: la réaction de frère Aloïs

Dans la chapelle du Conseil œcuménique des Eglises (COE) ce 21 juin en fin de matinée, le Pape a comparé la longue marche vers l’unité des chrétiens à une «entreprise en pure perte».

À Genève, Hélène Destombes  

Frère Alois, prieur de la Communauté de Taizé, nous livre sa vision d’un tel œcuménisme «en pure perte» . Il qualifie ce moment «d’historique», tant le COE représente d’Eglises et juge précieuse ce long cheminement vers l’unité.  

 «Que les distances ne soient pas des excuses ! », a lancé François, insistant: «Il est déjà possible de marcher dès maintenant selon l’Esprit», de prier, évangéliser, et servir ensemble. «C’est possible et cela plaît à Dieu !».

Le regard de frère Alois
21 juin 2018, 15:57