Version Béta

Cerca

Vatican News
Le Pape parmi les responsables du COE, le 21 juin 2018 à Genève. Le Pape parmi les responsables du COE, le 21 juin 2018 à Genève. 

Le discours du Pape au COE salué par le représentant du Patriarcat de Constantinople

L'archevêque Job de Telmissos partage ses impressions après le discours du Pape François.

Entretien réalisé par Hélène Destombes - Envoyée spéciale à Genève

Le Pape François exhorte à un «nouvel élan évangélisateur» permettant à l’unité de «grandir». Et c’est depuis la tribune du COE qu’il est venu interpeller les chrétiens les appelant à marcher ensemble selon l’Esprit. Devant les membres de ce centre qui célèbre son 70e anniversaire, le Saint-Père a invité à une «charité démesurée» capable de «pardonner sans limite et d’être ensemble comme des frères et des sœurs réconciliés».

Le Pape s’est lui-même présenté comme «un pèlerin à la recherche de l’unité et de la paix» invitant à «sortir des contrastes et des refus réciproques». Ce matin depuis la chapelle du centre et il y a quelques instants dans la salle qui accueillait ces jours-ci les réunions du Comité central du COE, le Pape a insisté sur la nécessité de «marcher, prier et travailler ensemble pour qu’avec l’aide de Dieu, l’unité progresse et que le monde croie».

Hélène Destombes a rencontré l’archevêque Job de Telmissos, représentant permanent du Patriarcat œcuménique de Constantinople auprès du COE, juste après la prière œcuménique ce matin. Il revient sur le sens de cette visite et sur les paroles du Pape.

Entretien avec le représentant du Patriarcat de Constantinople au COE
21 juin 2018, 18:10