Version Béta

Cerca

Vatican News
Le cardinal Leopoldo Brenes, archevêque de Managua Le cardinal Leopoldo Brenes, archevêque de Managua  (AFP or licensors)

Nicaragua: le cardinal Brenes informera le Pape de la "situation douloureuse" du pays

Le cardinal Leopoldo Brenes, archevêque de Managua, président de la conférence épiscopale du Nicaragua, sera reçu ces prochaines heures en audience par le Pape, et l’informera de la situation.

Le cardinal nicaraguayen, qui chapeaute également la commission de médiation de l’épiscopat pour le dialogue national, se rend à Rome pour assister au consistoire de ce jeudi, qui verra la création de nouveaux cardinaux. Il sera accompagné de Mgr Rolando Alvarez Lagos, également membre de la commission susmentionnée. A cette occasion, ils seront reçus en audience privée par le Pape, et lui exposeront, au nom de tous les évêques du pays, «la situation douloureuse» que vit actuellement le Nicaragua, ainsi que l’état du dialogue national, dont l’Eglise s’est portée «garante  et témoin», à la demande des autorités.

Ce dialogue se poursuit tant bien que mal, en raison des constantes répressions opérées par les forces spéciales et paramilitaires contre les manifestants. En outre, le président Ortega n’a encore fait parvenir aucune réponse à la lettre que lui avaient adressée les évêques le 7 juin dernier, dans laquelle ils lui proposaient d’anticiper l’élection présidentielle à mars 2019. A noter encore que ce dialogue, péniblement mené, verra désormais la participation des représentants de la CIDH, la Commission interaméricaine pour les droits de l’Homme.

Cette dernière vient d’ailleurs de rendre public un rapport de 90 pages sur la crise qui secoue le Nicaragua depuis plusieurs mois. «L’action répressive de l’Etat», «l’usage excessif et arbitraire de la force» dont il fait montre, a causé la mort de 212 personnes; on compte également plus de 1 300 blessés, et 507 détenus.

26 juin 2018, 19:31