Version Béta

Cerca

Vatican News
Présentation en Salle de presse du document, le 19 juin 2018. Présentation en Salle de presse du document, le 19 juin 2018. 

L’Instrumentum Laboris, «un document qui ressemble aux jeunes»

Publication ce mardi 19 juin 2018 de l’Instrumentum Laboris, le document de travail du prochain synode sur «les jeunes, la foi et le discernement vocationnel», qui se tiendra donc en octobre prochain au Vatican. Décryptage avec Charles Callens, du Service national pour l’évangélisation des jeunes et pour les vocations de la Conférence des évêques de France.

Entretien réalisé par Manuella Affejee - Cité du Vatican

Ce texte, long d’une soixantaine de pages, n’élude rien des réalités diverses et complexes de la jeunesse d’aujourd’hui ; il se propose ensuite de les interpréter, à la lumière des Ecritures et de l’enseignement de l’Eglise, pour enfin proposer des «chemins de conversion pastorale et missionnaire». La redécouverte d’un dynamisme juvénile, l’urgence d’une Eglise cohérente et transparente appelée au témoignage de l’exemplarité, le rôle fondamental du discernement et de l’accompagnement, sont quelques-uns des points mis en exergue par ce texte.

Il faut rappeler que ce document se base sur diverses contributions, au premier rang desquels les questionnaires adressés aux jeunes ainsi qu’aux conférences épiscopales du monde entier, ou encore le document préparatoire issu de la réunion pré-synodale de mars dernier à Rome. Reflète-t-il pour autant les interrogations et attentes qui y étaient exprimées avec sincérité et exigence par les jeunes ?

La réponse de Charles Callens. Il a 26 ans et travaille au Service national pour l’évangélisation des jeunes et pour les vocations de la Conférence des évêques de France. Il a également fait partie des 300 jeunes choisis pour participer à la réunion pré-synodale de mars dernier, à Rome.

Entretien avec Charles Callens
19 juin 2018, 19:10