Version Béta

Cerca

VaticanNews
La Russie souhaite que le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres fasse un point sur le dossier de l’attaque chimique présumée en Syrie devant les quinze membres du Conseil, a-t-elle affirmé le 12 avril 2018. La Russie souhaite que le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres fasse un point sur le dossier de l’attaque chimique présumée en Syrie devant les quinze membres du Conseil, a-t-elle affirmé le 12 avril 2018.  (AFP or licensors)

Cardinal Zenari : «L’ONU a failli en Syrie»

Les frappes occidentales en Syrie suscitent une vive inquiétude du nonce apostolique dans le pays.

Entretien réalisé par Hélène Destombes – Cité du Vatican

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a qualifié ce vendredi l’attaque chimique présumée à Douma de «mise en scène» à laquelle ont participé «les services spéciaux d'un État».

Plus tard dans la journée, l'armée russe a affirmé disposer de «preuves» de la «participation directe de la Grande-Bretagne» à cette «mise en scène». Pour Moscou il s’agit d’une agression «russophobe».

Quelques heures avant les premières frappes occidentales à Damas, le cardinal Mario Zenari, nonce apostolique en Syrie, déplorait l’impuissance de la communauté internationale, en particulier de l’ONU face à la violence qui ravage le pays. Il revenait aussi sur le drame et les souffrances que vivent la population syrienne depuis maintenant sept ans.

Entretien avec le cardinal Mario Zenari, nonce apostolique en Syrie
13 avril 2018, 17:03