Version Béta

Cerca

Vatican News
Le désert dans lequel les 21 chrétiens ont été assassinés, en février 2015 en Libye. Le désert dans lequel les 21 chrétiens ont été assassinés, en février 2015 en Libye. 

Une église en Égypte à la mémoire des martyrs coptes

Le 21 janvier 2015, 21 chrétiens égyptiens étaient enlevés puis décapités par l’organisation de l’État islamique en Libye. La plupart de ces chrétiens appartenaient à la communauté copte. Une église a été inaugurée ce 15 février en l’honneur des martyrs.

Entretien réalisé par Marine Henriot - Cité du Vatican

L’église dédiée au 21 martyrs a été inaugurée ce matin du 15 février dans le village d’al Our, vers la ville de Samalut dans la province de Minya d’où provenaient 13 des chrétiens assassinés. Le gouverneur de Minya, des autorités locales ainsi que des familles des victimes ont assisté à la messe présidée par l'évêque de Samalut. La date du 15 février a été choisie car elle correspond à la date anniversaire du meurtre des martyrs, mais aussi à la fête de la Présentation dans le calendrier copte.

Les 21 coptes égyptiens avaient été enlevés en Libye en janvier 2015. La vidéo de leur décapitation fut mise en ligne sur les sites djihadistes le 15 février. Une semaine après le massacre, le Patriarche copte orthodoxe, Tawadros II, décida d’inscrire les 21 martyrs égorgés par Daesh au Synaxarium, le livre des martyrs de l’Église copte orthodoxe.

L’inauguration de cette église est hautement symbolique pour la communauté copte qui vénère ses martyrs, nous explique Mgr Kyrillos William Samaan, évêque copte catholique d’Assiout en Haute-Égypte, le plus grand diocèse copte catholique du pays.

Entretien avec Mgr Kyrillos William Samaan
15 février 2018, 16:18