Version Béta

Cerca

Vatican News
L'église de Notre Dame de Guadalupe à Puerto Vallarta au Mexique. L'église de Notre Dame de Guadalupe à Puerto Vallarta au Mexique. 

Le Mexique gangréné par la violence entre cartels

Le Mexique s’enfonce chaque jour un peu plus dans la violence. Deux prêtres ont été tués lundi 5 janvier 2018 dans l’Etat de Guerrero.

Entretien réalisé par Hélène Destombes - Cité du Vatican

Le père Ivan Jaimes, du diocèse d’Acapulco, curé à Las Vigas, et le père Germain Muniz Garcia, curé de Mezcala, dans le diocèse de Chilpancingo-Chilapa ont été pris dans une embuscade, selon l’Agence Fides. Des hommes armés ont ouvert le feu en direction de leur véhicule. 

L'année 2017 a été la plus violente des vingt dernières années au Mexique, avec plus de 23 000 homicides. Et le pays figure parmi les plus dangereux pour les prêtres et religieux. À l’origine de cette flambée de violence: les organisations criminelles qui se disputent les marchés de la drogue. Même les zones les plus reculées ne sont désormais plus épargnées par les affrontements entre cartels. 

Si l’offensive militaire de l’État a permis l’arrestation de plusieurs chefs de cartels de la drogue ces dernières années, elle a également conduit à la fragmentation des groupes criminels. Le témoignage du père Wandrille Sevin de la communauté Verbum Spei au Luxembourg, qui a été missionnaire pendant 12 ans au Mexique, notamment à Saltillo, proche des populations des bidonvilles.

Entretien avec le père Wandrille Sevin
07 février 2018, 18:10