Cerca

Vatican News
Manifestation à Nairobi contre la fermeture des trois chaines de télévision qui avaient diffusé la «cérémonie d'investiture» de Raila Odinga, le 5 février 2018. Manifestation à Nairobi contre la fermeture des trois chaines de télévision qui avaient diffusé la «cérémonie d'investiture» de Raila Odinga, le 5 février 2018.  (AFP or licensors)

Mgr Okoth appelle les responsables politiques à sortir le Kenya de l'impasse

Le président kenyan Uhuru Kenyatta et le leader de l'opposition, Raila Odinga, ont été invités par l'archevêque de Kisumu, Mgr Zacchaeus Okoth, à mettre fin à l'impasse post-électorale dans laquelle se trouve pris au piège le pays.

L'archevêque de Kisumu, Mgr Zacchaeus Okoth, a appelé mardi 13 février à un dialogue respectueux entre le président kényan Uhuru Kenyatta et le leader de la National Super Alliance (la Nasa, coalition de l’opposition), Raila Odinga, afin de mettre fin à l'impasse postélectorale et de garantir une paix durable pour le peuple kényan, selon le quotidien The Star.

 

Le pays connaît un regain de tensions depuis que Raila Odinga a prêté serment en tant que «président du peuple» mardi 30 janvier. Raila Odinga, leader de la Nasa continue de revendiquer la victoire à l'élection présidentielle de 2017 face au candidat sortant Uhuru Kenyatta. Le scrutin, marqué par l'annulation en justice d'un premier vote en août, a été suivi de mois de troubles qui ont fait 92 morts, selon des défenseurs des droits de l'Homme, principalement dans la répression de manifestations de l'opposition.

L'évêque a déclaré que le dialogue entre le gouvernement et l’opposition devrait être inclusif pour assurer la représentation de tous les Kényans. «Nous demandons à Uhuru et Raila de permettre, grâce au dialogue, de résoudre à l'amiable les défis auxquels la nation est confrontée», a déclaré Mgr Okoth. Il a également demandé aux politiciens d'éviter les discours haineux. «Personne ne veut un retour aux violences post-électorales», a-t-il insisté.

14 février 2018, 12:34