Version Béta

Cerca

Vatican News
Le Pape François a fait une arrivée en papamobile dans les rues de Santiago, le 15 janvier 2018. Le Pape François a fait une arrivée en papamobile dans les rues de Santiago, le 15 janvier 2018.  (AFP or licensors)

La mission d’évangélisation et de compassion d’une famille franco-brésilienne au Chili

Le Pape François est arrivé au Chili lundi soir, première étape de son 22e voyage apostolique, qui le mènera ensuite au Pérou. Ces deux pays avait déjà reçu la visite du saint Pape Jean-Paul II, en 1987 et 1985.

Un entretien réalisé par Manuella Affejee- Cité du Vatican.

C’est un peuple chilien encore très marqué par les années de dictature militaire que vient rencontrer le Pape ; malgré une économie dynamique, souvent prise en exemple pour le continent, la société présente également de profondes disparités sociales. Les questions de pauvreté, chômage et les problématiques qui en découlent, -comme le narcotrafic-, restent, en outre, des réalités très prégnantes.

Sur un plan plus pastoral, le Pape vient visiter une Eglise fragilisée par une indéniable sécularisation, ébranlée par des scandales de pédophilie, mais à la recherche d’un nouveau souffle.

C’est au service de cette Eglise chilienne que se sont mis Romain de Chateauvieux, sa femme Rena et leurs enfants. Arrivés à Santiago en 2013, après trois ans de mission itinérante en Amérique du sud, cette famille franco-brésilienne s’établit dans l’un des quartiers les plus pauvres de la capitale chilienne. Encouragés à vivre une mission d’évangélisation et de compassion, soutenus par l’archevêché de Santiago, ils y fondent Misericordia, une œuvre catholique de développement, au service de l’Eglise et des plus pauvres.

Joint par téléphone depuis, Romain de Chateauvieux nous livre son témoignage :

Entretien avec Romain de Chateauvieux

La famille de Chateauvieux est actuellement en tournée missionnaire en France (jusqu’au 7 février 2018), pour témoigner de son expérience chilienne.

16 janvier 2018, 07:49