Version Béta

Cerca

Vatican News
Des habitants de Caracas attendent de monter dans un bus, le 11 octobre 2017. Des habitants de Caracas attendent de monter dans un bus, le 11 octobre 2017.  (AFP or licensors)

Le cardinal Urosa appelle le gouvernement du Venezuela à lutter contre la pauvreté

L'archevêque de Caracas lance un nouvel appel aux autorités du pays pour surmonter la grave crise sociale qui fracture la société vénézuélienne.

Le cardinal Jorge Liberato Urosa Savino, archevêque de Caracas, lance un appel au gouvernement du pays pour qu’il trouve des réponses à la pauvreté endémique qui frappe le pays. Selon certaines données publiées par l’observatoire de la Caritas, 82% de la population est en situation de pauvreté, et 52% en indigence extrême.

Par ailleurs, 11 000 enfants sont morts en 2016 par manque d’accès aux médicaments, et la mortalité maternelle a augmenté a augmenté de presque 70%. La population a besoin d’une réponse autre que la violence et la répression, surtout pour les plus jeunes qui n’ont pas à manger, et ne peuvent acquérir ni médicaments ni aucun autre bien de première nécessité.

Dans son entretien à “Unión Radio” cité par L’Osservatore Romano, il appelle le gouvernement à résoudre «l’urgence sociale», qui implique aussi le système des transports publics, et à lutter contre la faim liée au manque d’approvisionnement des biens de première nécessité. Il demande aussi de garantir une élection présidentielle correcte, exprimant sa satisfaction pour la garantie du maintien des élections en 2018, selon le calendrier électoral prévu, à l’échéance du quinquennat de Nicolas Maduro.

L’archevêque de Caracas souhaite donc des «élections transparentes, exemptes de doutes sur la légitimité des résultats». Il demande que les candidats aient des «conduites justes» et qu’il n’y ait pas de favoritismes. Le cardinal a rappelé que les négociations en cours en République dominicaine entre le gouvernement et l’opposition ont justement pour objectif d’arriver aux élections dans des conditions de transparence maximale. Les 11 et 12 janvier sont prévues d’ultérieures rencontres à Saint-Domingue, et un accord semble en vue.

Dans le même temps, la Caritas Venezuela poursuit son aide à la population en difficulté. Elle est notamment active dans la distribution d’eau et de produits hygiéniques et sanitaires , et elle a ouvert des projets dans le domaine de la sécurité alimentaire et de la nutrition, de la santé, de la construction de la paix et de la formation.

(Avec L'Osservatore Romano)

04 janvier 2018, 17:24