Version Béta

Cerca

Vatican News
Photo d'illustration Photo d'illustration 

23 opérateurs pastoraux tués en 2017 selon Fides

En 2017, relève l’agence Fides, 13 prêtres, 1 religieuse, 1 religieux et 8 laïcs ont été tués à travers le monde. Nombre d’entre eux ont trouvé la mort suite à des vols ou à des cambriolages.

L’agence d'information de la Congrégation pour l'Évangélisation des peuples a publié la liste des ouvriers pastoraux, prêtres, religieux, religieuses et laïcs tués dans l’année. D’après ses informations «sans doute incomplète» précise Fides, 23 opérateurs pastoraux ont été tués en 2017 : 13 prêtres, 1 religieux non prêtre, 1 religieuse et 8 laïcs.

Pour la huitième année consécutive, le nombre le plus élevé de ces morts est enregistré sur le continent américain avec 11 assassinats de 8 prêtres, 1 religieux non prêtre et de 2 laïcs. En Afrique, Fides a recensé 10 décès de 4 prêtres, 1 religieuse et 5 laïcs. En Asie, 1 prêtre et 1 laïc ont été tués.

Les circonstances de ces morts sont parfois floues, et l’agence de presse préfère s’abstenir de qualifier les personnes décédées de martyres,  pour ne pas également «devancer le jugement que l’Église pourra éventuellement donner à certains d’entre eux».

Morts violentes suite à des vols

Selon ses informations, Fides note toutefois que de nombreux opérateurs pastoraux tués ont trouvé la mort suite à des vols ou à des cambriolages, «perpétrés par ailleurs avec férocité, dans des contextes marqués par la dégradation morale, la pauvreté économique et culturelle, l'intolérance, la violence comme règle de comportement, le manque de respect pour la vie et de tout droit fondamental». Rarement, les meurtriers de prêtres ou de religieuses sont identifiés ou condamnés, explique l’agence.

Là où ils vivaient, les prêtres, religieuses et laïcs tués partageaient la vie quotidienne de personnes «apportant la valeur spécifique de leur témoignage évangélique comme signe d’espérance», relève Fides qui ne recense pas le nombre d’agressions, de vols ou des menaces formulées à l’encontre d’opérateurs pastoraux, ou des structures catholiques.

De 2000 à 2016, 424 opérateurs pastoraux ont été tués dans le monde, dont 5 évêques.


28 décembre 2017, 16:45