Recherche

2022.03.26 Consécration de la Russie et de l'Ukraine à Bujumbura (Burundi) 2022.03.26 Consécration de la Russie et de l'Ukraine à Bujumbura (Burundi) 

Les Eglises d’Afrique prient avec le Pape pour la paix dans le monde

Les Eglises locales d’Afrique ont répondu à l'appel lancé par le Pape François aux évêques, aux prêtres, aux religieux et aux fidèles du monde entier pour se joindre à la prière communautaire le 25 mars, pour la paix dans le monde ainsi que l’acte de consécration de la Russie et de l'Ukraine au Cœur Immaculé de Marie.

Christian Kombe, SJ – Cité du Vatican avec Marcel Ariston Blé (Abidjan)

L’Eglise-Famille de Dieu en Afrique s’est jointe à l’Eglise universelle pour prier autour du Saint-Père pour la paix dans le monde ainsi que l’acte solennel de la consécration de l’humanité, et en particulier de la Russie et de l’Ukraine, au cœur immaculé de la bienheureuse mère de Dieu.

Au Burundi, dans l’archidiocèse de Bujumbura, une messe a été présidée à cet effet par Monseigneur Dieudonné Datonou, nonce apostolique au Burundi, à la cathédrale Regina Mundi. Monseigneur Evariste Ngoyagoye, archevêque émérite de Bujumbura, le vicaire général archidiocésain et un grand nombre des prêtres ont concélébré à cette eucharistie. Des officiels étaient également présents, dont le vice-président de la république du Burundi, M. Prosper Bazombanza, des membres du gouvernement ainsi que le corps diplomatique accrédité au Burundi. 

En Côte d’Ivoire, des fidèles sont venus par plusieurs dizaines à la Cathédrale Christ Roi de Daloa pour prendre part à une messe présidée par le père Hyacinthe Ouandé. Dieu est toujours attentif à l’appel de son peuple, leur a exhorté le père Bernard Ernan Adja, prédicateur du jour. En ces moments difficiles, il est important de prier avec Marie pour les pays en crise.

A plusieurs milliers de kilomètres des évènements tragiques qui surviennent en terre ukrainienne, les fidèles ivoiriens comme Alice Tra, paroissienne de Christ Roi de Daloa suivent avec empathie et compassion le déroulement du conflit russo-ukrainien. «On a besoin de prier pour ce pays (L’Ukraine, ndlr) parce que la guerre est en train de détruire les différentes familles et ses structures de bases, les gens n’arrivent plus correctement à se nourrir; l’environnement est vraiment délétère. Ils manquent presque de tout. Nous ne pouvons pas rester indifférents; c’est un acte de solidarité, mais également un devoir chrétien de prier pour ces personnes qui souffrent, afin que la paix revienne dans leur pays», a affirmé la chrétienne ivoirienne. 

A 190 kilomètres de Daloa, dans le diocèse de Man, le peuple de Dieu n’est pas resté en marge de cette célébration. La veille, sur les ondes de Radio Maria, l’ordinaire du lieu, Monseigneur Gaspard Beby Gnéba était longuement revenu sur le sens de cette prière demandée par le Souverain Pontife, sensibilisant ses fidèles et les invitant à se mobiliser dans leurs différentes paroisses et chapelles en communion avec l’évêque de Rome.

26 mars 2022, 23:11