Recherche

Vatican News
SENEGAL-ENVIRONMENT-SOCIAL-VOLUNTEERING

Sénégal: des jeunes chrétiens désherbent un cimetière musulman

Des jeunes chrétiens de la paroisse Saint-Paul de Grand Yoff, à Dakar, ont nettoyé, dimanche 7 novembre, le cimetière musulman de Yoff, pour «transformer en actions le dialogue islamo-chrétien».

Par Charles Senghor – Sénégal/Dakar

Le mouvement «Jeunes chrétiens engagés» de la paroisse Saint-Paul de Grand Yoff a procédé, dimanche 7 novembre, au désherbage du cimetière musulman de Yoff, à Dakar. De nombreux jeunes, membres de cette association, ont répondu à l’appel pour continuer de «transformer en actions concrètes le dialogue islamo-chrétien».

«À la base, notre association nettoyait les cimetières chrétiens, notamment à la veille de la fête de Toussaint, commémorant les saints. Et comme nous sommes toujours avec des musulmans, le dialogue islamo-chrétien comptant énormément pour nous, nous avons décidé d’élargir nos actions au niveau des cimetières musulmans», souligne Pierre Mendy.

Les membres de l’association «Jeunes chrétiens engagés», munis de pelles, de râteaux, de coupe-coupe, de brouettes entre autres instruments pour les besoins du désherbage, ont estimé qu’il est «normal et ordinaire» dans un pays comme le Sénégal, où vivent en «parfaite harmonie» les différentes confessions religieuses que de tels actes puissent être déroulés.

Pierre Mendy et ses camarades, au-delà de cet aspect, ont aussi relevé qu’il ne doit pas y avoir de différence entre musulmans et chrétiens parce qu’ils sont tous des enfants de Dieu. «Nous sommes tous pareils devant Dieu. Ceux qui reposent dans ce cimetière musulman de Yoff, où se déroulent les opérations de nettoiement, le faisaient pour d’autres. Et chacun voudrait qu’on fasse la même chose pour lui».

«Belle» initiative

Gestionnaire titulaire du cimetière de Yoff, Ibrahima Diassé se dit très «comblé» devant l’engagement de ces jeunes chrétiens. «C’est une très bonne initiative que nous apprécions à sa juste valeur. Ces actes posés par ces jeunes montrent que le dialogue islamo-chrétien est une réalité. C’est très beau pour être vrai. Personnellement, je ne m’y attendais pas. Et en tant que gestionnaire, je suis très comblé en voyant ce geste très noble et incommensurable», a-t-il témoigné.

Alioune Badara Kébé, ancien international de football engagé dans des actions sociales salue l’initiative prise par ces jeunes chrétiens. Pour lui, le Sénégal se distingue par sa cohabitation pacifique et harmonieuse. «Le Sénégal est l’un des rares pays où on ne peut pas distinguer le musulman du chrétien. Même dans cette association de jeunes chrétiens engagés de la paroisse Saint-Paul de Grand Yoff, il y a des sympathisants musulmans», se réjouit-il.

Des actes à répéter

L’association d’obédience chrétienne a décidé d’organiser des journées de désherbage «tous les week-ends» de ce mois de novembre 2021. À travers ces actes, cette association exprime sa reconnaissance à la communauté musulmane au Sénégal dont les membres se sont toujours engagés à aider les chrétiens à désherber leurs cimetières à la veille des fêtes de Toussaint.
D’ailleurs, Serigne Modou Kara Mbacké Noureyni, un guide religieux de la confrérie mouride (31 % des musulmans sénégalais) s’est toujours s’est illustré, avec ses disciples, dans le nettoyage des cimetières catholiques.

 

12 novembre 2021, 12:20