Recherche

Vatican News
BENI-UNREST-BOMBING

RD Congo : Kinshasa se prépare à la Journée Mondiale des pauvres

A Kinshasa, le service de la Diaconie diocésaine se prépare à célébrer la 5ème Journée mondiale des pauvres avec les lépreux et les prisonniers.

Stanislas Kambashi,SJ – Cité du Vatican

L’Eglise universelle célèbrera le dimanche 14 novembre la cinquième journée mondiale des pauvres, depuis son institution par le Pape François en 2017. A cette occasion, plusieurs initiatives sont prises et différentes activités sont organisées de par le monde pour marquer cette journée qui aura pour thème : « les pauvres, vous en aurez toujours avec vous » (Mc 14,17). Tous ces actes visent à manifester une nouvelle fois la charité et la proximité envers les plus démunis tout en interpellant les consciences sur le combat collectif contre la pauvreté.

En vue de la célébration de cette journée consacrée aux pauvres, le Cardinal Fridolin Ambongo, archevêque de Kinshasa (RDC), a adressé une lettre à ses diocésains et diocésaines, aux hommes et femmes de bonne volonté, les exhortant à « ouvrir largement leurs cœurs pour reconnaitre et identifier toutes les expressions de pauvreté » ; exacerbées de nos jours par la pandémie de Covid 19, qui a fait accroitre le nombre des pauvres.

Le service de la Diaconie célèbrera avec les lépreux et les prisonniers

Pour cette journée, le service de la Diaconie diocésaine planifie une visite de solidarité et de partage à la Léproserie de Kintambo et à la prison de Ndolo, à Kinshasa.

L’archevêque de Kinshasa demande en outre aux curés des paroisses de marquer cette journée par une célébration eucharistique et un moment de convivialité avec les pauvres de leurs paroisses respectives. Le Cardinal Ambongo encourage en outre à « prendre des initiatives afin qu’il n’y ait plus de pauvres parmi nous » et exhorte à « travailler à l’avènement d’une société plus juste et plus égalitaire, présage du Royaume à venir ».

Une journée mondiale des pauvres pour sortir de la pauvreté

Dans sa lettre, le prélat a bien expliqué le sens de cette journée : « Dédier une journée aux pauvres ne signifie nullement exalter la pauvreté, qui n’est pas au demeurant une fatalité. Consacrer une journée aux pauvres, c’est plutôt nous rappeler le devoir chrétien de nous tourner vers nos frères et sœurs qui vivent dans la pauvreté, voire dans la misère », a écrit le Cardinal Ambongo.

La journée mondiale des pauvres a été instituée par le Pape François en 2017 et fixée au 33ème Dimanche de l’année liturgique.

11 novembre 2021, 16:47