Recherche

Vatican News
24102017_162708_eveques de porto novo.jpg

Bénin : Les évêques disent non à l’avortement

Les évêques béninois ont exprimé leur désaccord après que l’assemblée nationale ait voté une loi légalisant l’avortement. C’était dans un message signé par Mgr Victor Agbanou, président de la Conférence épiscopale du Bénin, rendu public le 22 octobre 2021.

Vatican News

«Profond regret et grande déception», ce sont là les deux sentiments qui résument la déclaration  de la Conférence épiscopale du Bénin signée à Cotonou, le vendredi 22 octobre 2021 de son président, l’évêque du Diocèse de Lokossa, Mgr Victor Agbanou, suite au vote de la loi portant modification de la loi n°2003 – 04 du 03 mars 2003 relative à la santé sexuelle et à la reproduction, par l’Assemblée nationale du Bénin.

Le Père Eric Okpéïtcha, Directeur de la Cellule de communication des évêques estime que: «Il ne revient pas à l’Eglise de voter les lois. Ceux à qui il revient de le faire, l’ont fait. A partir de ce moment, ils en portent l’entière responsabilité devant leur conscience, devant Dieu».

Revenant sur la déclaration de l’épiscopat, il a relevé quelques actions suggérées par les prélats à l’endroit des fidèles du Christ : «Face à cette situation, l’Eglise a décrété une journée de jeûne et de prière pour demander l’aide de Dieu dans une situation grave; ensuite pour demander la conversion des cœurs, le retour à Dieu, le retour au commandement de Dieu. Car le commandement de Dieu est clair, tu ne tueras pas. Ne soyons ni auteurs, ni complices, ni incitateurs, ni facilitateurs de l’avortement. Car c’est un meurtre».

Rappelons que le président de l’Assemblée nationale béninois avait été le premier à dénoncer le projet parlant de « négation du droit de l’enfant à la vie ». Plusieurs autres députés l’avaient suivi en déclarant que « c’est immoral, nous demandons au gouvernement de retirer cette loi ». 

Père Eric Okpéïtcha
27 octobre 2021, 13:16